Anaïs Bescond : « C’est du bon boulot ! »

BIATHLON – Les réactions des Françaises engagées sur la poursuite de Peyongchang au micro de la chaîne L’Equipe. Avec Anaïs Bescond montée sur la troisième marche du podium.
 

 
Anaïs Bescond
Je suis vraiment contente, c’est du bon boulot. Sinc!rement, j’vais des bonnes jambes et je me suis dit que cette boucle pourrait me réussir. J’avais de super skis et au tir, c’est très correct. Je suis restée mobilisée après la déception des mondiaux. Je reste motivée pour faire un gros mois de mars. J’ai envie de mettre des choses en place, de prendre du plaisir après ce mois de février compliqué.
 

 
Julien Robert, entraîneur
C’est chouette, on la savait en forme sur le skis. Elle partait en embuscade pas loin. On avait hâte de la voir claquer une course comme on les aime. C’est une bonne surprise. Paulo (Giachino, l’entraîneur de tir) leur a demandé de faire des tirs plus engagés : c’est un travail dans l’optique de l’année prochaine qui ne se fera pas en deux jours…
 

 
Anaïs Chevalier
J’ai voulu faire la maligne sur le dernier tir mais je l’ai payé cash. Je me suis amusée à leur mettre la pression, ça n’a pas joué, c’est dommage. J’ai eu du mal à digérer le décalage horaire mais je sais que la fin de saison se jouera sur la fraîcheur et l’envie. Et moi, j’en veux encore…
 

 
Célia Aymonier
J’ai fait deux bons tirs au milieu…. Je remonte quand même quelques places, ça reste encourageant. La piste de 2 km est différente de celle de 2,5 km utilisée pour le sprint. Il faut mettre beaucoup de rythme après la première et seule difficulté. En fait, il y a une bosse et le reste est plutôt roulant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.