Autrans : Lucas Chanavat était trop fort

Lucas Chanavat lors des France d'été à Autrans.

SKI-ROUES – Lucas Chanavat, impérial dans une finale de très haut-niveau, et Marion Colin ont remporté le titre de champion de France sous le soleil d’Autrans, dans le Vercors.

« Aujourd’hui sur ce parcours, Lucas Chanavat ne sera pas bon à prendre ». L’entraîneur du groupe sprint de l’équipe de France, Cyril Burdet, avait plutôt bien senti le coup venir pour ce championnat de France de ski-roues, disputé sous le chaud soleil d’Autrans. Dans le Vercors, la piste proposée avec un plat montant, une descente roulante et une longue ligne droite était quasiment taillée pour le solide fondeur du Grand-Bornand.

Vainqueur de la qualification, Chanavat a ensuite assuré l’essentiel pour accéder en finale avec ses compères du groupe des poneys. Avant de porter son attaque dans la ligne droite. « Je savais que cette portion du parcours me convenait bien alors je me suis appuyé sur ce point fort », confiait en toute simplicité celui qui conserve son titre après l’or décroché en Corse l’an passé.

« Lucas s’est surtout amusé avec nous aujourd’hui », saluait Renaud Jay, bon troisième du jour malgré des genoux toujours délicats. Le fondeur des Menuires est devancé d’un rien par Baptiste Gros qui n’a pu contrer la puissance de Chanavat, mais qui se contente volontiers de l’argent. Les sprinteurs ont tenu leur rang malgré un long bloc de trois semaines de travail dont une à tourner en rond sur la neige du tunnel d’Oberhof. Mais ils s’attendent à souffrir sur les deux prochaines épreuves du week-end : un prologue et surtout une montée-poursuite en style libre également.

Sur leurs terres, Robin Duvillard, brillant 4e et Clément Arnault, également finaliste, ont ravi le public du Vercors.

 

Marion Colin en hommage à Romain Claudon

Chez les dames, la densité était malheureusement moins importante en l’absence de la tenante du titre Laurane Sauvage, en délicatesse avec une épaule, et d’Anouk Faivre-Picon ou encore de Coraline Hugue et Aurélie Dabudyk. Logiquement, les favorites se retrouvaient en finale avec les deux Marion Buillet et Colin, Marie Kromer ou encore Delphine Claudel. Si cette dernière chutait dans l’emballage final, les deux Marion s’expliquaient elles aussi dans la ligne droite qu’entamait en tête Marion Colin. La fondeuse de la Féclaz ne laissait pas sa rivale des Saisies revenir sur elle et s’emparait d’une couronne nationale déjà conquise il y a deux ans… avec son ami disparu Romain Claudon à qui elle rendait hommage sur la ligne d’arrivée. Marie Kromer, à l’aise dans cet exercice, prenait une belle troisième place.

Autrans-Marion Colin

Marion Colin devant Marion Buillet, a rendu un hommage à son ami Romain Claudon.

Chez les plus jeunes, la catégorie U20 a souri à Arnaud Chautemps devant Mattis Bouscarra-Gaubert et Luc Delebarre. Chez les dames, les médailles sont tombées autour du cou de Léna Quintin, dominatrice toute la journée, devant Laura Chamiot-Maitral et Juliette Ducordeau.

En U18, Flora Dolci et Théo Schely prennent l’or national tandis qu’en U16, les courses n’ouvrant pas à un titre hexagonal sont remportées par Gianni Giachino et Clara Abel.

 

 

Tous les résultats :

Télécharger (PDF, 328KB)

Télécharger (PDF, 330KB)

Télécharger (PDF, 334KB)

Télécharger (PDF, 329KB)

Télécharger (PDF, 178KB)

Télécharger (PDF, 177KB)

Télécharger (PDF, 331KB)

Télécharger (PDF, 328KB)

Télécharger (PDF, 333KB)

Télécharger (PDF, 331KB)

Télécharger (PDF, 331KB)

Télécharger (PDF, 328KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.