Bessans attend les championnats de France

EVENEMENT – Du 24 au 26 mars, Bessans accueillera les championnats de France de biathlon et ski de fond. Et les organisateurs veulent prolonger le succès populaire des dernières éditions entre fête du ski et joute sportive.

 

 

L’endroit possède un petit air de bout du monde. Le béton de Chambéry et de Saint-Jean de Maurienne semble être un lointain souvenir lorsque vous rejoignez la station de Bessans.  Ce bout de terre savoyarde situé sur les premiers contreforts du col de l’Iseran, a vu défiler plusieurs générations de skieurs. A Bessans, le nordique fait partie de la culture locale.  Le Marathon, étape du circuit Euroloppett, vient de fêter sa 36e édition cette année. Une partie de l’équipe de France VTT s’était d’ailleurs mêlée au peloton de fondeur. En effet, comme le confirme Fabien Lebourg, responsable des évènements pour la Haute-Maurienne, « les meilleurs crosseurs viennent préparer leur saison chez nous depuis deux saisons. » Ici, le sport se conjugue à touts les saisons.

Côté événement, le Samse National Tour débute sa tournée chaque hiver en Haute-Maurienne. Après avoir accueilli les Mondiaux Juniors en 2004, notamment marqué par deux victoires de Simon Fourcade, les autorités locales ont longtemps espéré passer à l’échelon supérieur avec la coupe du monde. En vain.
Mais du côté de Bessans, la fin de cette saison du blanc sera marquée par l’organisation des championnats de France de ski de fond et biathlon. Cinq ans après la tenue des courses tricolores à Bessans, les meilleurs Français seront de retour en Savoie. Fabien Lebourg : « Ce championnat de France a plus d’un intérêt. Il s’agit d’un moment festif qui permet au public de voir évoluer des athlètes comme Martin Fourcade, Marie Dorin-Habert ou encore Maurice Manificat sur le même site. C’est du jamais vu durant la saison. Même si cela arrive en fin d’hiver, les athlètes sont également motivés pour aller décrocher les différents titres. Après Bessans, il ne restera plus que l’Etoile des Saisies (une semaine plus tard) avant de remiser les skis. Pour certains, c’est le moyen de sauver les meubles si les mois précédents ont été difficiles. »
Justement, il faudra s’attendre à du spectacle du côté des pistes : «Nous avons privilégié des épreuves spectaculaires et lisibles comme le skiathlon, la mass-start en biathlon mais aussi les relais qui clôtureront les championnats de France… »

Trois cent athlètes seront réunis à Bessans pour un événement qui s’annonce comme une belle fête populaire. Pour Frédéric Lahaye-Goffart, ancien biathlète belge et aujourd’hui directeur de la station de Bessans : « Nous avons souhaité voir les choses dans la globalité, le sport et l’évènementiel doivent être liés. A une époque, cela ne gênait personne d’organiser des épreuves au fond des bois sans spectateur. Nous devons sortir de ça si l’on veut survivre. Nous organisons un championnat de France, nous produisons un spectacle et j’espère que l’on attirera entre 4 et 6000 spectateurs… »

Pour Christophe Vassalo, ancien entraîneur de l’équipe de France de biathlon et aujourd’hui coordinateur national du biathlon et en charge du développement avec Christian Dumont, « le championnat de France est l’occasion d’unir les compétences au sein de la fédération pour mettre en place une belle fête du ski.» Le Haut-Savoyard reprend : « L’organisation d’un championnat de France commun pour le nordique était une volonté de Fabien Saguez (directeur technique national). Dans la mesure du possible et avec la contrainte des sites et de l’enneigement, nous essayons de réunir l’ensemble des disciplines du nordique sur un même site une fois par olympiade. »

Après une saison éreintante à courir sur la planète nordique, les athlètes laissent les dernières forces dans cette bataille bleu-blanc-rouge. Christophe Vassalo explique : « Les athlètes sont heureux de s’aligner au départ des championnats de France. Forcément, les têtes d’affiche arrivent détendus et sans pression au départ. Mais pour éviter que les épreuves tournent à la galère, nous adaptons les distances, tout en gardant des pistes sélectives. » Célébrer la fin de saison. Les derniers efforts. Les ultimes affrontements. Partager une passion commune avec des milliers de spectateurs, voilà l’objectif des prochains championnats de France sur le domaine de Bessans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.