Biathlon : fin de carrière pour Marine Bolliet

Feclaz-relais dames Marine Bolliet 2

BIATHLON – Marine BOLLIET, membre de l’Equipe de France de biathlon, a décidé de mettre un terme à sa carrière. Elle disputera ses dernières courses lors des championnats de France de Méribel-Courchevel. 

 

L’IBU cup de Martell où elle a brillé la semaine dernière en remportant le sprint aura donc été sa dernière course internationale en biathlon. La Savoyarde de l’EMHM Marine Bolliet annonce ce jour mettre un terme à sa carrière de sportive de haut niveau.

Cet hiver, elle aura brillé en IBU cup signant plusieurs victoires après avoir entamé sa saison en coupe du monde aux côtés de Marie Dorin-Habert. Championne de France de relais l’an passé à La Féclaz avec son comité, 2e en coupe du monde avec le relais à Oberhof, 8e de la poursuite à Ostersund toujours l’hiver dernier, la médaillée de bronze des mondiaux de Khanty-Mansiysk en Russie tourne la page sans amertume.

Voici son communiqué :

« Et bien voilà. Martel aura été ma dernière compétition à l’international en biathlon. Aujourd’hui je pars légère afin de poursuivre vers une naissante allégresse, avec forcement des doutes et des surprises. La balance dans mon for intérieur a clairement basculé dans une nouvelle perspective de vie. C’est clair et limpide.

Je me suis toujours promis de faire du biathlon par passion et non de continuer par facilité et confort.C’est comme si j’avais visité tout ce beau territoire, tiré les enseignements que j’attendais et qu’un vent nouveau m’appelait ailleurs. Je me sens aérienne et sereine. Toutes ces années ont été un vrai régal et j’ai bien l’intention de continuer de cette manière.

 A travers ce cosmos qu’est le biathlon, je me suis construite jusqu’à aujourd’hui. Ce parcours s’est traduit par de nombreuses rencontres. Je pense à mes amies coéquipières, mes coéquipiers, les coaches, les techniciens, les kinés, Franck le bijoutier carabinier !

Toute cette équipe de France avec son biotope qui lui est propre et son atmosphère unique .  Avant d’arriver jusque-là, il y a eu beaucoup d’étapes. Comme une étincelle, certaines personnes ont été à l’origine de cette estime pour ce sport, qui est devenu mon métier. Les débuts en ski de fond et la découverte de ce sport s’est faite avec la section sportive du collège des Bauges et le club de l’AS Bauges.

C’est Jean Claude Banfi, qui m’a révélé cette passion, Yves Delors, qui m’a compté l’histoire du tir et transmit son enthousiasme. J’ai glissé ensuite vers l’entrain et la bonne humeur de la compétition avec le club de ski nordique de la Féclaz, avec Patrick Remy. Puis le Comité de Savoie où le déclic du vrai goût de l’effort et de l’entrainement s’est construit, avec Julien Bouchet, qui dès le début, a toujours répondu présent dans chacun des moments les plus importants.

Enfin, la belle rencontre avec le haut niveau s’est faite avec la Fédération Française de Ski. Chacune de ces étapes ont compté dans ma vie d’athlète et j’ai toujours gardé en main le fil d’or qui doit lier tout cela. Elles m’ont permis de me forger petit à petit. Avec tout au long et au bout de ce parcours, l’épanouissement et la maturité. 

Il va de soi, que mes fidèles partenaires ont été essentiels à tout cet équilibre : l’ Equipe de France Militaire de Ski, Ekosport, Rossignol, Gens de la Montagne, Cebe, AuthenticNutrition, qui m’ont permis de vivre mon sport à 200%!

 

Pour clore tout cela, c’est une évidence que mes Amis et ma Famille sont au cœur de toute cette aventure! 

Alors à vous tous, MERCI ! Je vous donne rendez-vous pour les Championnats de France où je finirai cette dernière saison de biathlon, avec le sourire. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.