Biathlon/IBU Cup : Jacquelin et Guigonnat dans les 10

BIATHLON – Très bonnes conditions pour le sprint masculin avec un léger vent et une température de -7 °. De bonnes conditions dont ont su tirer parti Emilien Jacquelin et Antonin Guigonnat. Les deux français tirent à 10/10 et terminent dans le  top 10. 

 

Emilien Jacquelin parti avec le dossard 38 (symbolique pour un Dauphinois), va se rassurer après un individuel compliqué jeudi. Le Villardien, avec une carte parfaite à 10/10 termine 8e à 45 secondes de la gagne.
Antonin Guigonnat, lui aussi a parfaitement négocié l’un des derniers sprint de la saison. Le Mont-Blanais se classe 7e à 30 secondes de la tête et signe le 19e temps de ski.
Les deux français sécurisent leurs places dans le top 5 du général de l’IBU CUP et partiront placés pour la poursuite

 

 

Devant, on a longtemps cru à une nouvelle victoire d’Alexander Loginov malgré un tour de pénalité. Le Russe ne sera finalement battu sur la ligne que par son compatriote Alexander Povarnitsyn, champion du monde junior de la spécialité en 2014. Ce dernier s’impose avec moins de 3 secondes d’avance sur Loginov qui profite de l’absence de Volkov pour grappiller des points sur le leader du général. Loginov, solide 2e du général de l’IBU CUP pointera à 80 points de Volkov au départ de la poursuite demain. Le gros globe de l’IBU CUP pourrait alors se jouer lors de la dernière étape d’Otepaa.
L’Ukrainien Ruslan Tkalenko, réalise sa meilleure course de la saison et complète le podium du jour.
Ces trois hommes s’élanceront avec moins de 7 secondes d’écart lors de la poursuite demain.
Le Norvégien Haavard G. Bogetveit signe le 3e temps de ski . Avec un tour de pénalité le jeune Norvégien de 24 ans, n’était pas loin de monter sur son premier podium de la saison en IBU Cup. Il termine 4e devant le vétéran autrichien Daniel Mesotitsch. Ondrej Moravec, vainqueur de l’individuel jeudi, aura été le plus rapide sur les skis aujourd’hui et aurait pu s’imposer à nouveau mais ses deux tours de pénalité l’empêcheront de jouer devant. Le Tchèque, qui a choisi de ne pas faire le long voyage en Corée du Sud, termine 6e à 17 secondes.
Aristide Bègue après avoir fait le plein au couché va sortir 2 balles sur son tir debout. 300 mètres de pénalités qui vont le faire reculer hors des points. Le Pyrénéen termine 43e à 2 minutes.
Les écarts pour la poursuite sont vraiment serrés avec 25 garçons en moins d’1 minute 30 !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.