Biathlon/IBU Cup : le point sur les classements après Beitostolen

BIATHLON – Disputée dans des conditions de vent difficiles, la première étape du circuit IBU Cup a mis en lumière certains noms et confirmé qu’il faudra à nouveau compter sur les collectifs russes et allemands pour animer cette saison 2016/2017. Retour sur les classements généraux après les deux premiers sprints de la saison.

 

Dames : Denise Herrmann en leader

C’était l’une des grosses surprises de cette première étape : Denise Herrmann n’a pas attendu pour signer sa première victoire sur une compétition officielle de biathlon. L’Allemande, qui a quitté le circuit mondial de ski de fond pour le biathlon, remporte le premier sprint de l’année et ce malgré 6 pénalités au tir !

 

Deux jours plus tard, elle confirme en prenant place une nouvelle fois sur le podium. Deux performances qui lui permettent de prendre logiquement la tête du classement général. Un classement général remporté la saison dernière par sa compatriote Nadine Horchler, actuellement 2e du général.

La troisième place est occupée par la surprenante Tchèque Marketa Davidova, qui aura 20 ans en janvier prochain et qui s’est invitée sur laplus haute marche d’un podium IBU Cup pour la première fois de sa carrière. Les places d’honneur sont occupées par l’Autrichienne Katharina Innerhofer et l’Ukrainienne Yuliya Zhuravok.

La première Norvégienne du classement est Turi S. Thoresen qui occupe la 13e place juste devant la première Française Coline Varcin actuellement 14e. La Savoyarde, à défaut d’avoir validé une place en Coupe du Monde, semble la mieux placée pour être du voyage à Ridanna pour la deuxième étape. Les autres Françaises sont au delà du top 30 et retourneront probablement en sélection lors de l’ouverture du Samse national Tour à Bessans : Enora Latuillière 31e, Julia Simon 44e, Léna Arnaud 52e. Chloé Chevalier qui a abandonné le deuxième jour suite à une chute, et Estelle Mougel ne sont pas dans les points.

1. Denise HERRMANN (All)
2. Nadine HORCHLER (All)
3. Marketa DAVIDOVA (Rep.Tchèque)
4. Katharina INNERHOFER (Aut)
5. Yuliya ZHURAVOK (Ukr)
6. Irina USLUGINA (Rus)
7. Alexia RUNGGALDIER (Ita)
8. Iana BONDAR (Ukr)
9. Dzinara ALIMBEKAVA (Blr)
10. Olga SHESTERIKOVA (Rus)

14. Coline VARCIN (Fra)
31. Enora LATUILLIERE (Fra)
44. Julia SIMON (Fra)
52. Léna ARNAUD (Fra)

 

Hommes : Eliseev garde la main

Titré l’an dernier, le Russe Matvey Eliseev a déjà pris les commandes du classement général de l’IBU Cup. Une performance qui permet au Russe de 23 ans de gagner sa sélection pour la coupe du monde d’Oestersund pour ce qui sera son 8e départ en coupe du monde. Il retrouvera en Suède son dauphin en IBU Cup, le Norvégien Vegard Gjermundshaug. La 3e position du classement général masculin est occupé par un autre Norvégien, vainqueur du premier sprint, qui est redescendu en IBU Cup après deux saisons presque pleines en coupe du monde entre 2013 et 2015 : Vetle Sjastad Christiansen
Derrière ce trio de tête on retrouve le premier Français, Antonin Guigonnat bon 4e à deux petits points du podium. Le Haut-Savoyard n’est ainsi pas loin de remonter en coupe du monde mais devra probablement patienter et surtout confirmer à Ridanna. Bien en vus également à Beitostolen, les Allemands Roman Rees et Florian Graaf seront également à Oestersund pour la coupe du monde.

Dixième du classement général le Pyrénéen Aristide Bègue a tenu dans le vent norvégien affichant de bon temps sur les skis notamment le deuxième jour. Avec son top 15 sur le premier sprint, Emilien Jacquelin est 27e du classement général, lui aussi devra confirmer à Bessans pour continuer sa route en IBU Cup. Enfin, le Savoyard Baptiste Jouty n’aura pas trouvé la clé à Beitostolen et se classe 44e du classement général. Les deux “rookies” de l’équipe , le Dauphinois Yohan Huillier et le Mont-Blanais Martin Perrillat-Bottonet ne sont pas parvenus à rentrer dans les points dans la tempête norvégienne.

1. Matvey ELISEEV (Rus)
2. Vegard GJERMUNDSHAUG (Nor)
3. Vetle Sjastad CHRISTIANSEN (Nor)
4. Antonin GUIGONNAT (Fra)
5. Roman REES (All)
6. Alexei VOLKOV (Rus)
7. Florian GRAF (All)
8. Dmitry MALYSHKO (Rus)
9. Petr PASHCHENKO (Rus)
10. Aristide BEGUE (Fra)

27. Emilien JACQUELIN (Fra)
44. Baptiste JOUTY (Fra)

Prochaine étape du 8 au 11 décembre à Ridanna (Italie).

 


IBU Cup _ Beitostolen

Rappel du règlement de l’IBU Cup

Le circuit de l’IBU Cup est un circuit mondial disputé sur 8 étapes. Sur les épreuves de sprint, poursuite et individuel, les biathlètes marquent des points selon le barème suivant :

1re place = 60 pts
2e place = 54 pts
3e place = 48 pts
4e place = 43 pts
5e place = 40 pts… et ce jusqu’à la 40eme place qui marque 1 point, sauf lors de l’unique Mass Start prévue lors des Championnats d’Europe Open où les 30 concurrents marquent des points (le 30e marquant 2 points)

Comme sur le circuit Coupe du Monde, un classement des nations est également effectué en prenant en compte le classement des 3 meilleurs athlètes de chaque pays sur les épreuves de sprint, d’individuelle selon le barème suivant :
1re place = 160 pts
2e place = 154 pts
3e place = 148 pts
4e place = 143 pts
5e place = 140 pts… et ce jusqu’à la 110eme place qui marque 1 point
Les épreuves de relais et relais mixtes sont également prises en compte mais avec un barème différent.

Au classement des nations actuellement, on retrouve le même trio de tête chez les dames comme chez les hommes avec la Russie en tête devant l’Allemagne et la Norvège. La domination Russe dans le classement féminin est telle que les Russes ont toujours remporté le classement des nations depuis 2011 ! Un Classement par pays que n’a jamais remporté la France , il faut dire que les autres nations ont la densité pour aligner en IBU Cup des athlètes rompus à la Coupe du Monde. On l’a encore vu ce week-end avec des athlètes comme Garanichev, Malyshko, ou Glazyrina.
Après cette première étape, La France est au 4e rang chez les hommes (un rang que les Français ont occupé lors des 3 dernières saisons) , au 5e dans le classement féminin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.