Biathlon/Sprint : les réactions des Françaises

BIATHLON – Deuxième médaille pour la France, après l’argent du relais mixte : Anaïs Chevalier a fini troisième du sprint féminin. « Je suis contente que le travail paie », déclare-t-elle.

 

 

Anaïs Chevalier

«Je suis trop contente, je n’ai aucun regret : je fais le 10/10, j’étais très bien en ski. L’objectif c’était de bien me placer pour la poursuite. Le relais d’hier était plutôt dur, mais aujourd’hui j’avais vraiment de bonnes sensations et une super glisse. C’est la deuxième fois que je cours à Hochfilzen, la première fois c’était ma première coupe du monde et j’avais déjà fait le 10/10 ! Je suis vraiment super contente, je visais vraiment les médailles en relais. Je suis contente que le travail paye. Ce n’est pas la même émotion qu’hier, on ne la savoure pas pareil mais pour moi celle là est plus belle que le relais.»

Marie Dorin-Habert

« Je me suis rassuré sur les skis, j’ai retrouvé plaisir ce qui n’était pas le cas hier sur le relais. Il y a une pénalité de trop aujourd’hui mais ça reste un jeu, je ne suis pas passé complètement à côté, il me manque juste la petite lucidité pour faire 10/10. Je me suis bien placée pour la poursuite, c’est très bien . J’ai mal vécu la journée d’hier et il fait vraiment chaud donc je vais prendre le temps demain de bien récupérer pour préparer la poursuite».

Justine Braisaz

«Je me sens mieux que la semaine dernière, la forme est revenue. On a fait un stage physique pour préparer ces Mondiaux et j’ai du me mettre un peu au repos. Je ne suis pas loin, je ne suis qu’à une minute d’Anaïs, ce n’est pas grand-chose, mais il faudra faire un sans-faute sur la poursuite pour espérer quelque chose.»

Célia Aymonier

«Ca fait 15 jours qu’on n’a pas couru, donc les sensations étaient un peu bizarres, mais ça revient gentiment. Je suis contente, j’ai fait un bon tir, ça lance bien mes Mondiaux. Sur le tir debout, j’ai mis du temps à lâcher les deux premières balles, les 3 suivantes c’était beaucoup mieux, il faudrait enchaîner les 5 comme ça ! Mais je sens que j’ai progressé et je suis confiante pour la poursuite. Le tir en confrontation est plus compliqué pour moi je subis encore trop les tirs des autres concurrentes, il faut que j’arrive à me mettre dans ma bulle et faire les choses que je sais faire simplement.»

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.