Blink Festival : les Françaises toujours au top

L1110511

BIATHLON – Menées par Marie Dorin Habert, les tricolores ont encore fait le show sur le sprint du Blink. Simon Fourcade et Quentin Fillon-Maillet ratent le podium de peu.

Six engagées françaises sur ce sprint de biathlon au Blink Festival aujourd’hui à Sandnes, quatre d’entre elles en finale.

Si Chloé Chevalier et Célia Aymonier ont échoué en demi-finale, leurs compatriotes tricolores n’ont rien lâché en finale. Justine Braisaz un peu en difficulté sur un tir, les trois Bleues Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et Marie Dorin Habert ressortent en tête du dernier debout au plus grand désespoir de la Norvégienne Olsbu qui rêve d’une victoire à domicile.

Mais Marie Dorin Habert ne se laisse pas faire et boucle le dernier tour en tête devant sa coéquipière et amie Anaïs Bescond. Celle-ci confie : “le Blink s’est mieux fini qu’il n’a commencé. C’est important de venir ici même si c’est tôt dans la préparation. Je peine un peu au niveau du tir… J’ai toujours mon petit problème au pied donc je vais prendre un peu de repos et après on continue avec le volume sur la fin d’été et les séances d’intervalles à l’automne avant l’hiver.”

Derrière, Anaïs Chevalier termine 4e, se faisant voler le podium sur le dernier tour. Justine Braisaz, elle, est 11e.

Les résultats ici.

 

L1110464

Les Français ont trouvé plus fort qu’eux aujourd’hui

Seulement quatre engagés chez les hommes pour la délégation tricolore mais tous ne manquent pas de faire honneur à leur pays. Si Fabien Claude ne passe pas le cap des quarts de finale, Simon Desthieux s’arrête quant à lui en demi-finale après son podium hier sur la mass start. “Je suis satisfait de pas mal de choses. Après, on était là pour travailler. On a fait un bon stage avant donc on n’était pas forcément très bien préparés pour cet évènement mais la forme était là hier. Aujourd’hui c’est un peu plus dur de tout enchaîner, surtout après un stage conséquent mais je suis content de l’ensemble.”

Simon Fourcade et Quentin Fillon Maillet, eux, ont atteint la finale mais n’ont pas réussi à tenir tête aux Norvégiens. Le plus jeune, pragmatique, explique : “on est allés en finale, la journée s’est bien passée. Il y a peu d’écart sur la piste, il faut surtout tirer bien et vite. On l’a bien fait avec Simon pour aller jusqu’en finale, après ça s’est un peu moins bien passé. On a fait quelques fautes qui nous ont coûté le podium et même la gagne. Mais je ne suis pas déçu parce que c’est un bon exercice et je me suis fait plaisir.”

Le Catalan déclare à son tour : “je suis vraiment content d’être allé en finale. J’ai eu la chance de tomber sur un quart assez simple, après j’ai fait explosé la demi-finale. J’avais envie de prendre des risques, d’aller de l’avant parce qu’on peut faire ce genre de choses ici. Sur la finale, je voulais être plus mesuré, j’étais dans le coup pour la gagne jusqu’au dernier tir. Mais je rate la seconde et j’avais entendu ce que faisait les autres donc je savais que la gagne m’échappait. Je suis peut-être sorti de mon tir et je ne me suis pas battu mais comme le but aujourd’hui c’était d’aller chercher devant… Je suis vraiment content de ce que j’ai fait sur la piste, j’ai pu mettre des gros coups de jus et je suis satisfait. J’ai mis de nouvelles choses en place et ça commence à marcher. Après, comme le disait Quentin, on est content d’être en finale, le reste c’était bonus et on n’a juste pas eu le bonus.”

Ce sont les Norvégiens Christiansen et Leren qui s’imposent devant le Suédois Lindström.

Les résultats complets ici.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.