Clément Mailler et Didier Roy, 2e de la Nattvasan

Les deux coéquipiers du team Gel Rossignol Clément Mailler et Didier Roy ont pris la 2e place de la Nattvasan en Suède. Comprenez la Vasaloppet disputée de nuit par équipe de deux. Ils terminent derrière l’équipe Santander composée de Jorgen Aukland- Martin Andersson.

 

Le récit des deux compères :

“La journée paraît déjà longue avec les tests de skis, le fartage, une dernière vérification du matériel obligatoire et l’organisation des ravitaillements au moment de partir pour rejoindre le départ à Salen.

Arrivé environ 2 heures avant le départ, on se rend compte de l’événement qui nous attend en voyant l’organisation et les différents médias et caméras présents sur place. Les 90 kilomètres mythiques de la Vasaloppet, de nuit en équipe de deux et pour la première édition… la Nattvasan, c’est le défi du soir.

19h55, 5 minutes avant le départ, la musique monte d’un cran, les projecteurs s’éteignent, les frontales s’allument et depuis notre position en première ligne, en se retournant, on peut savourer le spectacle éclairé par 2000 lumières .

La course commence sur un très bon rythme qui sera difficile à tenir, sous l’impulsion des équipes norvégiennes Silva-Swix et Santander – avec notamment Auckland, Andersson et l’ancien biathlète Bergman. Un petit groupe de cinq équipes se dessine en tête à l’approche du premier intermédiaire laissant derrière nous un immense serpent lumineux qui avance entre lacs et forêts, communion parfaite avec la nature.

Malgré l’heure tardive et le froid humide, de nombreux suédois passionnés sont présents sur le bord de la piste autour de feux et avec des bougies photophores.

Il faut attendre la mi course avant que les explications sérieuses commencent et que les premières équipes lâchent du terrain. Le podium est quasiment assuré pour une course qui semble passer très vite. Suite à un rythme rapide imposé par Clément entre le 70e et 80e kilomètre, seul l’équipe Santander s’accroche pour un final qui semble serré. Puis c’est au tour d’Aukland avant que Didier ne prenne les choses en main à moins de 5 kilomètres du final. L’équipe Santander semble la plus homogène, ce qui nous oblige à adopter une stratégie offensive. Clément passe alors devant en fatiguant l’équipe adverse par 6 accélérations successives que ni Andersson ni Auckland ne réussiront à suivre. Didier quant à lui s’accroche, impressionnant de ténacité. C’est dans les derniers 500 mètres que l’équipe Santander réussira à s’échapper en duo, prenant une petite avance de 10 secondes dans le retour de la rue centrale de Mora.

Animateurs tout au long de la course et décisifs dans les moments importants, c’est au final une très belle 2e place d’équipe qui nous ravi. Cette course à l’ambiance incroyable réalisée dans de très bonnes conditions restera surtout une belle aventure pour l’habitué des grands défis Didier, et la toute première expérience de 90km de Clément. Et comme dirait Jorgen Auckland après avoir passé la ligne : “c’est le premier podium de l’histoire de cette (nouvelle) course, et la plus dure de ma carrière en skate”.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.