Johannes Rydzek prend date à Pyeongchang

Pyeongchang, le combiné allemand Johannes Rydzek a remporté, samedi, le Gundersen sur le tremplin et la piste qui accueilleront les Jeux olympiques en 2018. Après deux victoires sur le Triple de Seefeld la semaine dernier, il a cette fois-ci devancé l’Autrichien Mario Seidl et son compatriote Fabien Riessle. C’est donc un nouveau doublé pour les Allemands cette saison, sans oublier la 4e place d’un Eric Frenzel battu au sprint. Il conserve toutefois son dossard de leader de la coupe du monde.

 

 

Avec un saut de 136 m, c’est le combiné de Salzburg qui avait pris l’avantage sur Rydzek et son voisin de Ramsau, Franz-Josef Rehr. Au départ de la course de fond, il bénéficiait d’un bonus de 29 secondes. Mais celui-ci s’est évaporé. Avec un 17e temps sur les skis, il a finalement terminé à 20 secondes de Johannes Rydzek qui, lui, enregistre le 3e chrono du jour.

Le plus rapide a été Paul Gertgraser, qui a fini 12e avec son dossard n°23.

Aucun Français n’a pris le départ, les hommes de Jérôme Laheurte préférant se préparer en marge de la coupe du monde pour les prochains mondiaux de Lahti. A noter également la superbe 7e place de Tim Hug, son meilleur résultat en carrière.

 

Télécharger (PDF, 220KB)

Télécharger (PDF, 224KB)

 

Photo : FIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.