Cosme-Sancerre : les Jurassiens imposent leur loi

Clément Pignier et Laurie-Anne Serrette

ROLLERSKI – Après avoir dominé la Skirollac la semaine précédente, les Jurassiens Clément Pignier et Laurie-Anne Serrette s’adjugent Cosne-Sancerre.

 

 

A Cosne-Sanceree, les Jurassiens Clément Pignier et Laurie-Anne Serrette succèdent aux Vosgiens Igor Cuny et Anne-Laure Cuny, qui n’avaient pas pu faire le déplacement cette année en raison de la course de Gérardmer, la « Romain Claudon ». Romain Claudon avait d’ailleurs emporté la victoire sur la Montée de Sancerre lors de l’édition 2010. Le record de la montée de Sancerre reste d’ailleurs toujours en possession de Vosgiens : Guillaume De Nardin et Florence Poirot.

Cosne-Sancerre est une compétition atypique, des mots mêmes du vainqueur, mais qui vaut le déplacement. Depuis un quart de siècle, en plein milieu de la France et loin des montagnes, cette compétition réunit les skieurs à roulettes de tous horizons. Aucun évènement en France, pas même la prestigieuse Trans’roller, n’a réussi à atteindre cette longévité.

 

Cosne-Sancerre
L’élite du ski de fond, en provenance des Alpes, des Vosges ou du Jura, peut y côtoyer des skieurs de la plaine, qu’ils soient Bretons, Franciliens ou Bourguignons, et dont le sport principal est le rollerski. Entre deux spéciales chronométrées, le peloton évolue de manière groupée sur des étapes de liaison agrémentées de ravitaillements propices à la discussion et où se nouent des liens d’amitié entre pratiquants des quatre coins du pays, et même au-delà de ses frontières.
Côté convivialité, tout le monde finit par être appelé sur le podium pour récupérer une bouteille de vin du Sancerrois, avant de déguster le crottin de Chavignol en levant le verre de l’amitié.

 

Combat acharné pour la 2e place

Côté sportif, Cosne-Sancerre est une épreuve complète où chacun peut s’exprimer à son niveau, en combinant une épreuve de plat, sous la forme d’un contre-la-montre individuel, et une course de côte mass start.
Pour cette édition 2016, c’est un soleil radieux qui a accompagné les concurrents et qui a permis de sécher la route, encore humide des averses de la veille pour le début de l’épreuve. La montée de Sancerre s’est déroulée sur une route parfaitement sèche, ce qui a permis une belle lutte pour le podium.

 

Cosne-Sancerre
Mais il n’y a pas eu de rebondissement, car les Jurassiens ont été les plus rapides sur les 2 étapes chronométrées.
Chez les hommes, le combat a été acharné pour la deuxième place entre les Savoyards Mathieu Peyronnard et Laurent Montfort, et c’est finalement l’expérience qui a primé en faveur de ce dernier.
Au classement général du challenge Roller&Ski 2016, qui fédère les courses populaires en France, on constate un resserrement aux avant-postes.

 

Suspens pour le général

Chez les dames, le doublé de Laurie-Anne Serrette sur la Skirollac et Cosne-Sancerre lui permet de prendre la tête du challenge, juste devant la Tchèque Karolina Bicova, victorieuse sur le Roll’athlon 100.
Chez les hommes, Mathieu Peyronnard et Laurent Montfort sont au coude-à-coude.
Il faudra donc attendre les résultats de la finale, dimanche prochain, le9 octobre, sur la Montée du Semnoz au-dessus d’Annecy pour en connaître les vainqueurs.

 

Télécharger (PDF, 115KB)

Télécharger (PDF, 100KB)

 

Rappel : il suffit de participer à l’une des épreuves du challenge pour figurer au classement général du challenge.
Important : seuls les compétiteurs présents lors de la remise des prix de la Montée du Semnoz seront récompensés au titre du challenge.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.