Dopage : le CIO poursuit sa purge

DOPAGE – Deux fondeuses et une biathlète russes ont été sanctionnées par le comité international olympique. Dans les prochains jours, d’autres athlètes devraient se retrouver dans l’œil du cyclone.

 

 

Le comité international olympique (CIO) a publié hier de nouvelles conclusions des auditions de la commission oswald qui ont lieu actuellement dans le cadre des analyses et enquêtes médico-légales concernant sochi 2014. Deux fondeuses russes, Yulia Chekaleva et Anastasia Dotsenko, et une biathlète, Olga Zaytseva, ont été sanctionnées.

D’autres auditions concernant d’autres athlètes auront lieu dans les semaines qui viennent.

À la date d’aujourd’hui, les cas ouverts par la commission disciplinaire sur la base des résultats des réanalyses sont au nombre de 36. Vingt-six ont parmi ces cas ont déjà été entendus et un cas été classé. Certaines investigations étant encore en cours (notamment l’analyse médico-légale des flacons), on ne peut exclure la découverte éventuelle de nouveaux éléments qui justifieraient l’ouverture de nouveaux dossiers.

Vendredi, la commission disciplinaire du CIO, composée pour ces quatre cas de Denis Oswald (président), Juan Antonio Samaranch et Tony Estanguet, a décidé ce qui suit :

« Yulia Chekaleva, Olga Zaytseva et Anastasia Dotsenko sont reconnues coupables d’infraction aux règles antidopage en vertu de l’article 2 des Règles antidopage du CIO applicables aux XXIIes Jeux olympiques d’hiver en 2014 à Sotchi et sont disqualifiées des épreuves auxquelles elles ont participé. Par ailleurs, les trois athlètes sont déclarées non admissibles à recevoir une accréditation, à quelque titre que ce soit, pour toutes les éditions des Jeux de l’olympiade et des Jeux Olympiques d’hiver suivant les Jeux olympiques d’hiver de Sochi 2014. »

 

Photo : Agence Zoom

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.