Fond : encore du grand Manificat à Lahti

SKI DE FOND – L’histoire retiendra que c’est Sundby qui a remporté le skiathlon de Lahti. Mais le camp français se souviendra du travail mené durant de longs kilomètres par le fondeur d’Agy.

 

Lahti n’est pas une terre anodine pour les fondeurs. En 2017, c’est dans cette ville finlandaise que se dérouleront les prochains championnats du monde. C’est dire que les résultats du jour seront étudiés par les coachs et leurs athlètes.

Maurice Manificat, dossard n°3, a de bons souvenirs des bords du lac Vesijärvi, puisqu’en 2010, il y avait déjà gagné une poursuite de 30 km.

Dès le premier tour en classique, Martin Johnsrud Sundby a pris les commandes d’une course qui, visuellement, ressemblait, après les premières difficultés, à une longue file indienne. Ses compatriotes Hans Christer Holund, Niklas Dyrhaug et Didrik Toenseth le suivaient, accompagnés du Haut-Savoyard. Les premiers creux étaient rebouchés à l’entrée du stade de Salpausselkä. Jean-Marc Gaillard pointait à moins de 3 secondes, Robin Duvillard à 7 secondes.

 

Sundby chute, deux Français devant

Le rythme imposé par l’ogre norvégien dans le deuxième tour, a très vite fait grimacer ses adversaires. Le Russe Alexander Bessmertnykh a serré les dents et a réussi à prendre le relais. Le fondeur du Haute-Savoie Nordic Team a, à son tour, ouvert la voie. Ce fut une bonne opération puisqu’il s’est retrouvé seul en tête quand Sundby a chuté avec Bessmertnykh, ce qui a imposé un effort supplémentaire au porteur du dossard jaune.

Au km 8,5, deux Français skiaient devant, Jean-Marc Gaillard ayant rejoint Maurice Manificat. Une belle image retransmise par Eurosport que ces deux frenchies poursuivis par les Norvégiens !

Au troisième bouclage, neuf fondeurs, dont le Russe Alexander Legkov et Petter Northug Jr, avaient creusé l’écart.  Dans cette quatrième boucle, personne ne prit le relais des hommes de François Faivre qui continuaient à mener.

 

Le show Manificat

GAILLARD Jean Marc,SUNDBY Martin Johnsrud

Bien sûr, Sundby ne l’entendait pas de cette oreille. Il rejoignit Manificat au pied des tribunes. La partie skating pouvait débuter, les deux cadors aux avant-postes.

Assez vite, Jean-Marc Gaillard fut distancé ; Petter Northug Jr rétrograda, ce qui fit l’affaire de l’Italien Francesco de Fabiani et de son groupe.

Après 40 minutes de course, le fondeur d’Agy continuait à faire tout le travail, pourchassé par cinq Norvégiens et Legkov en embuscade. Il restait encore trois tours. Puis deux tours.

C’est alors que Sundby et trois acolytes réagirent. Maurice Manificat ne devait absolument pas perdre le contact. Mais le Français avait sans doute trop donner.

 

Sundby… toujours Sundby

A l’entame du dernier tour, il n’était plus que quatre Norvégiens à pouvoir prétendre au podium, Maurice Manificat se situant à 12 secondes et Jean-Marc Gaillard, 9e, à 1 minute 28. Quatre, c’était donc un de trop. A 2,5 km de l’arrivée, Sundby relança. La victoire lui était désormais acquise. Il l’emportait devant Krogh et Holund. Le malchanceux du jour s’appelait Toenseth. Maurice Manificat se classait 6e, derrière Dyrhaug.

 

Podium

 

La vidéo de la course

 

Télécharger (PDF, 290KB)

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.