Fond/Ruka : Livo Niskanen gagne de nouveau à la maison

cla-niskanen

SKI DE FOND – Pour la seconde fois, Livo Niskanen a remporté le 15 km classique d’ouverture de la coupe du monde. Les Français se situent au-delà de la 30e place.

 

 

Après le sprint de samedi, les fondeurs avaient 15 km en style classique au programme du jour.

L’été a été compliqué pour Martin Johnsrud Sundby. Fin juillet, le numéro un mondial a été sanctionné par le tribunal arbitral du sport de Lausanne. Il a dépassé la dose limite de salbutamol, une substance utilisée dans le traitement de l’asthme. La faute a certes été jugé légère, mais elle n’en a pas moins été lourdement sanctionnée. Début septembre, le Norvégien a pu retrouver ses coéquipiers, en stage en Italie. A la presse venue le rencontrer, il avait alors expliqué que sa colère avait été un formidable « carburant » dans sa préparation. Et d’espérer que sa rage ne retomberait pas en hiver.

cla-martin-sundby

Martin Johnsrud Sundby, barbe gelée, n’a certes pas gagné, bien qu’il se soit employé à gagner des secondes au fur et à mesure de son approche dans le stade. Mais il a réussi à monter sur le podium.

cla-iivo-niskanen

Livo Niskanen qui avait remporté sa première victoire lors de l’ouverture de la saison 2014-2015, en a profité. Il s’est offert une seconde victoire à Kuusamo pour la plus grande joie de son public. Le meilleur copain de Petter Northug Jr, absent ce week-end, Emil Iversen, a joué au chat et à la souris avec le Finlandais. Mais il n’a pas réussi à faire mieux. Il n’a toutefois pas à rougir de sa deuxième place. Le Norvégien Didrik Toenseth a terminé en 4e position, devant Olsson et Krogh.

cla-emil-iversen

 

 

Un autre qui a franchi la ligne d’arrivée plus serein qu’au début du week-end, est l’Italien Federico Pellegrino. Cet été, le sprinteur italien a connu des soucis avec les adducteurs de sa jambe gauche, ce qui a perturbé sa préparation. En se frottant aux distanceurs sans être largué (16e, ce qui est mieux que Niklas Dyrhaug), il s’est prouvé à lui-même qu’il avait retrouvé la forme, dossard sur le dos.

cla-johan-olsson

Le camp tricolore n’était pas au complet. Jean-Marc Gaillard, malade, a préféré ne pas se déplacer en Finlande. Par contre, il a accueilli Alexis Jeannerod qui n’appartient au groupe France. Le Pontissalien s’est entraîné avec l’élite jurassienne et son nouveau team, l’équipe longues distances Pioneer Investments de Lukas Bauer et Ilya Chernousov. Au terme du 15 km classique de Ruka, il pointait au delà de la 50e place (51e). Maurice Manificat (35e) et Clément Parisse (59e) n’ont pareillement engrangé aucun point.

Le Suisse Dario Cologna est, lui, 26e.

cla-dario-cologna

 

Le classement complet

 

 

> Plus informations à venir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.