François Braud : “J’ai sauvé ma saison grâce au ski de fond”

Francois BRAUD Chaux-Neuve

COMBINE –  Le combiné de Chamonix réalise cet hiver la seconde meilleure saison de sa carrière. S’il a été solide sur les skis de fond, il a manqué de régularité au tremplin pour jouer devant. Entretien avec François Braud.

François Braud, vous terminez la saison avec votre premier titre de champion de France à Méribel-Courchevel et la 14e place du classement général de la coupe du monde cet hiver, votre deuxième meilleur classement après la 12e place en 2015. Comment qualifiez-vous votre saison et qu’en retenez-vous ?

Sur le plan sportif, c’est une saison correcte pour moi, ma deuxième meilleure saison en carrière. On va dire que j’ai sauvé ma saison grâce à mes courses de fond. Je n’ai pas été à mon niveau en saut du coup je partais toujours assez loin pour espérer jouer tout devant. Le combiné est un sport très complexe et même si l’année dernière a été très bonne pour moi, il faut toujours se remettre en question. Car dès qu’on lâche un peu de lest dans une discipline, on le paye. C’est ce que j’ai constaté cet hiver pour le saut.

Après l’arrêt de Jason Lamy Chappuis et Sébastien Lacroix, vous étiez très attendu notamment à Chaux-Neuve après vos excellents mondiaux à Falun. Comment, avec le recul, avez-vous géré cet événement particulier de l’hiver ?

Oui j’étais attendu à Chaux-Neuve par le public français, ils auraient voulu voir un autre Français jouer le podium cette année. Mais des gars comme Jason, il n’y en a qu’un tous les 10 ans. Ce qui a été nouveau pour moi aussi, ce sont les médias, ils ont été beaucoup plus présents pour moi et c’est un petit stress en plus qui, je pense, m’a pris un peu d’énergie. Chaux-Neuve a été la première course après notre longue pause d’annulation. Il a fallu se remettre tout de suite dans le grand bain et c’était pour moi comme un nouveau début de saison. Ça a joué pas mal sur ma performance.

Le calendrier des combinés a été très compliqué, notamment avec un début d’hiver, sans neige, suivi d’un mois de pause avant Chaux-Neuve. Cette période de non activité vous a-t-elle couté cher ?

Cette longue pause nous a coûté cher, déjà pour le combiné en général. Pas de compétitions, donc pas de diffusion à la télé, donc on ne parle pas de combiné. Et aussi pour nous les athlètes, on s’entraine sept mois de l’année, c’est pour faire des compétitions et quand il y a une pause comme ça longue d’un mois on perd nos repères. On a bien géré la chose avec l’équipe en effectuant des stages et des compétitions entre nous ce qui nous a permis de rester dedans.

BRAUD Francois

Magnus Moan et d’autres ont fait part de leur courroux suite à l’annulation d’épreuves de combiné cette saison. Partagez-vous ses remarques ?

Oui je suis tout à fait d’accord avec Magnus Moan, il a tout à fait raison de réagir comme il l’a fait. A nous athlètes et coachs de nous manifester à notre niveau et comme l’on peut pour se battre pour notre sport auprès de la FIS et avec eux, pour pas que le combiné passe en dernier. J’espère juste qu’il n’y aura pas d’autres hivers comme celui-là et que si cela se reproduit, qu’ils trouveront des moyens pour que les compétitions aient lieu.

Seul Antoine Gérard est parvenu à marquer des points coupe du monde cet hiver sur la multitude d’athlètes appelés au plus haut niveau. En tant que leader de l’équipe, quel rôle jouez-vous auprès des jeunes ?

Oui seul Antoine Gérard à marqué des points, Laurent lui a été à deux doigts d’en marquer. En tant que leader, je ne joue pas de rôle particulier auprès d’eux, j’essaie juste de rester moi même en essayant de leur montrer une belle image. Mais ils posent pas mal de questions et sont curieux donc c’est un échange intéressant. Je suis super content de leur donner quelques conseils, pour la nourriture, sur les approches des compétitions, sans pour autant leur “prendre le chou”. Eux retiennent ensuite ce dont ils ont besoin !

« François Braud est à son niveau, mais il manque un petit truc pour jouer tout devant ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.