Hochfilzen – Troisième médaille d’or pour Laura Dahlmeier

BIATHLON – A l’issue d’un duel à distance avec Gabriela Koukalova (en argent), l’Allemande Laura Dahlmeier s’est imposée lors de l’individuel d’Hochfilzen. Une course où les bleues n’auront pas peser sur les débats.

Quel duel ! A distance, elles se sont rendues coup pour coup lors de l’individuel des mondiaux d’Hochfilzen. Mais finalement, c’est Laura Dahlmeier qui a eu le dernier mot. L’Allemande a décroché son troisième titre mondial après l’or du relais mixte et de la poursuite grâce à un 19/20 et le meilleur temps de ski. Dahlmeier empoche également le petit globe de la spécialité…

Gabriela Koukalova, une nouvelle fois au rendez-vous, s’empare l’argent mondial après l’or en sprint et le bronze sur la poursuite ! A 19/20, la Tchèque s’est parfaitement reprise après une faute sur le premier tir. Troisième du jour, l’Italienne Alexia Runggaldier créé la sensation avec son 20/20.

Les Allemandes signent un tir groupé avec 3 athlètes dans le top 7 !

Célia Aymonier meilleure Française

Côté tricolore, la course a été difficile, la faute à un tir approximatif. La meilleure Française du jour est Célia Aymonier, 24e. Avec une nouvelle fois un bon temps de ski (7e), la Franc-Comtoise a réalisé le meilleur individuel de sa jeune carrière de biathlète. Avec trois minutes de pénalité mais surtout une deuxième moitié de course convaincante, la biathlète des Fourgs a souffert de la chaleur…

Anaïs Chevalier, à 18/20, pointe en 38e position, à 4″28 mn de la gagne. La Dauphinoise a relâché sur la piste en fin de course, voyant qu’elle ne pouvait jouer devant… Marie Dorin-Habert, pénalisée de 4 minutes,  en termine en 40e position. La leader tricolore n’a pas trouvé les clés.

Idem pour Justine Braisaz, 48e aujourd’hui à 16/20. Créditée du 11e temps de ski, la Savoyarde a peiné…

De son côté, Anaïs Bescond jouait gros sur sa première épreuve des championnats du monde. Non retenue pour le combo sprint-poursuite, la Jurassienne, vice-championne du monde en titre, a perdu toute illusion de podium dès le premier tir avec deux balles dehors. Au final, avec 16/20, Bescond s’est bien reprise sur la fin mais termine loin sur cet exercice à quatre tirs.

C’est sans doute la pire course des Françaises depuis ce début de saison pourtant flamboyant pour les filles de Julien Robert.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.