Ils font des pompes pour la bonne cause

Simon Fourcade

SOUTIEN – Les athlètes de l’équipe de France militaire s’associent à la chaîne de solidarité et de sensibilisation au stress post-traumatique dont sont victimes les soldats, mais aussi les personnes ayant vécu les attentats.

 

Selon une étude publiée en 2013, 22 vétérans américains se donnaient chaque jour la mort, faisant du suicide la première cause de mortalité chez les militaires. Outre Atlantique, l’association 22Kill avait alors été créée pour parler de ces vétérans blessés psychiquement.  C’est elle qui a initié le défi des 22 pompes (22pushupschallenge) : pendant 22 jours il faut effectuer 22 pompes, face caméra, poster la vidéo et nominer un nouveau participant qui fera de même pour que la chaine de solidarité continue et s’amplifie.
En Europe, la police de Berlin et l’académie militaire britannique de Sandhurst ont pris le relais. La France a suivi. On peut s’en rendre compte sur les réseaux sociaux. Les athlètes du nordique, en particulier ceux de l’équipe militaire, affichent leur solidarité, en passant à chaque fois le relais à un de leurs collègues. Voici quelques exemples : 

 
Simon Fourcade


 
Ivan Perrillat-Boiteux


 
Paul Goalabre


 
Célia Aymonier et Simon Desthieux

1 Comment

  1. Laurent

    09/10/2016 à 12 h 43 min

    Il manque la série complète que Robin Duvillard a effectuait pendant 22 jours et qu’il a diffusé sur son compte FB perso.
    Sans compter les athlètes de l’EFMS des autres sports d’hiver.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.