Jerôme Laheurte : « Ne pas se satisfaire du moyen »

Jerome Laheurte

COMBINE – Jérôme Laheurte, le coach tricolore dresse le bilan mitigé d’un week end de Coupe du Monde à domicile – le premier en l’absence de Jason Lamy-Chappuis et Sébastien Lacroix – pour les combinés tricolores.

 

Quel est le bilan du week-end ?

Mitigé. Aujourd’hui j’ai vraiment vu du positif sur la partie saut. Max [Maxime Laheurte] et Foué [François Braud] ont enfin sauté à leur niveau à Chaux-Neuve. C’était très positif. Ils avaient fait de très bonnes courses de ski de fond hier, avec des sauts pas terribles. Et aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse. Max fait quand même un combiné assez complet, il se retrouve dans le groupe avec Magnus Moan : c’est honorable, c’est un bon combiné pour lui. Pour François, nous nourrissons encore des regrets sur sa course de fond, il faudrait analyser, mais je ne suis pas sûr que son choix de skis aussi était magique. Et en plus, il était moins bien. Hier, il fait le 11e temps. S’il fait la même course aujourd’hui, il se bat pour être dans les 10. Mais son saut était quand même nettement meilleur, un des meilleurs sauts qu’il ait fait à Chaux Neuve. Il faut être honnête, c’était plutôt bien.

 

Peut-on parler d’un syndrome Chaux-Neuve pour François Braud ?

Non, justement. Je leur ai dit hier soir que le syndrome Chaux-Neuve, ça n’existe pas. Ils doivent se battre contre eux-mêmes, il n’y a pas de syndrome, ni rien du tout, leur ennemi ce sont eux tout simplement. Il faut qu’ils soient capables de prendre le dessus. Ils l’ont fait au tremplin ce matin [dimanche]. Il y a des choses très positives, maintenant nous aimerions qu’ils soient plus devant. Mais, il faut être honnête, devant ça sautait très fort, et c’est allé très vite sur les skis. Pour moi, ils ont fait des compétitions à leur niveau.

 

Et pour les jeunes, quel est le bilan ?

Ce fut un peu plus dur aujourd’hui. Ils ont payé leur effort d’hier en ski de fond, c’est la première fois qu’ils se transcendaient comme ça devant leur public. Aujourd’hui, ils n’avaient plus rien dans les cannes, ils étaient complétement rôtis. Mais, pour les jeunes, nous allons garder le positif d’hier.

 

Il va falloir s’habituer à Chaux Neuve sans Jason et Sébastien ?

De toutes manières, si nous analysions les résultats des cinq dernières années à Chaux-Neuve, ce sont toujours Jez et Seb qui tenaient fort la baraque. Max et Foué, finalement, ils ont fait des résultats comme ils l’ont fait ces dernières années. Tout le monde attend mieux, mais ça ne se fait pas comme ça, en claquant des doigts. Tant qu’ils font des choses à leur niveau, nous allons les voir meilleurs que ça, c’est sûr. Pour Foué, les compétitions vont s’enchaîner, il va rehausser son niveau, il va se libérer. Nous n’allons pas nous satisfaire du moyen, nous sommes là pour taper devant. Maintenant, nous allons prendre les choses positives pour aller de l’avant et être plus fort que ça.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.