Jeannerod et Kromer s’offrent la Transju’classic

SKI DE FOND – Alexis Jeannerod et Marie Kromer ont remporté, en solo et en costaud, une édition de la Transju’classic ramenée à 50 km entre Bois d’Amont et Prémanon.

 

 

Grand favori de l’épreuve, Alexis Jeannerod n’a pas manqué son rendez-vous avec l’histoire de la Transju’classic en s’imposant entre Bois d’Amont et Prémanon. Auteur d’un superbe début de saison, le Pontissalien a terminé d’une fort belle manière sa préparation pour les championnats du monde de Lahti.

Parti en costaud et en solo après seulement une quinzaine de kilomètres, le grand blond du team Crédit agricole nordique n’a jamais tremblé pour s’imposer et succéder au multiple vainqueur Stanislas Rezak. Si le local de l’étape a fait le choix de partir avec des skis fartés, ce ne fut pas le cas pour son dauphin, Bastien Buttin. Le sociétaire du haute-Savoie nordic team, brillant lui aussi cet hiver sur les longues distances, a réalisé ce parcours de 50 km vallonné en poussée. Et quand le futur vainqueur est parti au train après le passage au coeur des Rousses, le haut-Savoyard n’a pu le suivre.

Derrière les deux hommes de tête qui ont finalement fait une trentaine de kilomètres en solo, les deux fondeurs du team Grenoble Isère nordique Baptiste Lorier et Rémi Salacroup se sont longtemps disputé la troisième marche du podium. Mais c’est finalement Lorier qui prenait place sur le podium. Le Vosgien Guillaume Lalevée venait, en fin de course, prendre une 5e place derrière les deux Isérois.

 

 
Même ramené à 50 km entre Bois d’Amont et les Rousses, ce tracé de la Transju’classic 2017 ne manque pas de sel ni de difficultés. Les organismes marqués après 2h18 de course pour le plus rapide du jour, prouvent bien que ce parcours de repli n’a pas grand chose à envier au tracé nominal…

 

Les premiers résultats ICI

 

 

 

Une cloche en guise de cadeau d’anniversaire

 

Chez les dames, Marie Kromer n’a pas fait les choses à moitié pour son anniversaire. La fondeuse du haute-Savoie nordic team s’est tout simplement offert un fameux cadeau : la cloche Obertino récompensant la vainqueur de la Transju’classic !

Partie en solo comme Jeannerod chez les hommes, Marie Kromer réussit un joli coup en remportant le premier 50 km de sa carrière. Elle devance assez largement Chloé Pellegrini et Chloé Blanc, les deux fondeuses qui ont terminé dans un mouchoir de poche.

 

Demain, la Transjurassienne s’annonce très disputée. Rendez-vous à Bois d’Amont ce dimanche pour le départ prévu à 9h45.

 

 

 

Télécharger (PDF, 355KB)

Télécharger (PDF, 361KB)

Télécharger (PDF, 350KB)

Télécharger (PDF, 437KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.