Klaebo atomise ses adversaires

SKI DE FOND – Après s’être baladé en qualifications, en quart et en demie, Johannes Hoesflot Klaebo atomise la finale en choisissant de faire la différence dès la ligne de départ. À 21 ans, il surclasse Pål Golberg et Calle Halvarsson, Ristomatti Hakola, Federico Pellegrino et Sondre Fossli.

 

L’ouverture de la coupe du monde a tenu ses promesses en offrant un sprint splendide malgré des conditions difficiles, vent et neige tombante par intermittence, piste difficile à skier.

 

Martti Jylhae (FIN), Baptiste Gros (FRA), Eirik Brandsdal (NOR).

Alexey Poltoranin (KAZ), Federico Pellegrino (ITA), Lucas Chanavat (FRA).

Dès les quarts de finales, nous assistons déjà à quelques surprises notables. Eirik Bransdal Finn Hagen Krogh, Anssi Pentsinnen et Alex Harvey sont éliminés, tout comme Baptiste Gros et Lucas Chanavat, tous les deux terminent cinquième de leur quart.

Dans la première demi-finale, le niveau est très relevé. Johannes Hoesflot  Klaebo fait toujours autant forte impression, mais s’impose devant un Calle Halvarsson, qui en choisissant des skis un peu plus accrochants, a fait une superbe dernière bosse. Golberg et Hakola passent au temps. La deuxième demi-finales est largement dominée par Federico Pellegrino, étincelant dans la bosse finale. Un très bon Sondre Fossli accompagne le champion du monde Italien en finale.

Johannes Hoesflot Klaebo,  parti à la vitesse grand V, atomise la finale de Ruka. Dès les premiers mètres, le jeune prodige prend de l’avance, les poursuivants ne peuvent rien faire. Arrivé en bas de la dernière bosse avec 30 mètres d’avance, il file vers la victoire sans faiblir dans une facilité déconcertante. C’est du jamais vu…  Qui a le souvenir d’une finale de sprint de coupe du monde gagnée avec tant d’avance et de facilité ?
On en oublie presque de regarder le match derrière entre Pål Golberg et Calle Halvarsson, qui se disputent la deuxième place, finalement obtenue par le Norvégien. Suivent Ristomatti Hakola, Federico Pellegrino et Sondre Fossli.

Johannes Hoesflot Klaebo : « Je ne pensais pas partir dès le départ mais quand j’ai vu que j’avais autant d’avance au pied de la descente, je n’ai pas relâché mon effort et je suis parti. »

 

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR).

Paal Golberg (NOR).

Federico Pellegrino (ITA).

 

Depuis l’an dernier, on assiste peut-être à un passage de témoin entre  le grand Petter Northug et le jeune Johannes Klaebo. Le jeune de Trondheim nous rappelle clairement le Petter Northug de ses débuts, non pas par leur façon de courir tout de même largement différente mais par leur indéniable talent. Aujourd’hui, Klaebo a été étincelant alors que Northug a été décevant. On attendra la fin de la saison avant de tirer des conclusions trop hâtives quand on connaît les capacités de Northug  à se relever après un échec.

Est-ce que le jeune de Trondheim va confirmer ce week-end lors des distances, la réponse demain pour le 15 km classique ?

 

Les résultats

Télécharger (PDF, 296KB)

photo : Modica/NordicFocu

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.