Johannes Rydzek conserve son titre mondial

COMBINE – L’Allemand Johannes Rydzek, auteur d’une démonstration sur la piste de Lahti, a conservé son titre de champion du monde aux dépends des ses compatriotes Eric Frenzel, Bjoern Kircheisen et Fabian Riessle. François Braud, très bon 6e.

Le scénario était presque écrit d’avance. Johannes Rydzek et Eric Frenzel avaient les faveurs du pronostic pour se batailler le premier titre mondial décerné à Lahti. En Finlande, les Allemands n’ont pas déçu. A commencer par le tenant du titre 2015. En costaud et sous les giboulées de neige, Rydzek, à mi-course, a accéléré pour distancer son meilleur ennemi de la saison et compatriote Eric Frenzel, qui termine vice-champion du monde donc. La moisson allemande démarre de la meilleure des manières…

Pour la troisième marche du podium, la bataille fut acharnée entre une dizaine d’athlètes (dont trois autres Allemands) qui pouvait rêver de bronze à 2,5 km de la fin. Kircheisen et Riessle s’envolaient, seulement poursuivis par Akito Watabe et François Braud. Et c’est finalement l’aîné de l’équipe qui prenait la médaille de bronze… Première course et déjà un quadruplé allemand !

La grande satisfaction côté tricolore, c’est la très belle 6e place de François Braud à la lutte jusqu’au bout de ce 10 km. C’est la meilleure performance du Chamoniard cet hiver, de quoi susciter de beaux espoirs pour le concours sur grand tremplin…

Antoine Gérard et Maxime Laheurte marquent des points (26e et 27e), tandis que Hugo Buffard a remonté 19 places (35e).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.