La Mara : succès international de la classique des Rasses

SKI DE FOND – Peu de courses populaires peuvent se targuer d’attirer autant de coureurs étrangers. La Mara, aux Rasses (VD), a une nouvelle fois séduit les amoureux du classique de toute l’Europe, parmi lesquels l’Italien Simone Paredi qui a enlevé le marathon.

 

C’est un Italien, Simone Paredi, qui a remporté dimanche La Mara qui avait modifié son parcours en raison des conditions météo. Il devance deux fondeurs du SAS Bern, le Suisse Arnaud Du Pasquier, qui rentrait de Norvège où il a disputé plusieurs courses FIS après les Universiades, et le Norvégien Rune Malo Ødegård, membre du team Synnfjell qui a passé quatre ans aux Etats-Unis.

Le vainqueur qui a relégué à plus de 6 minutes ses poursuivants, n’est pas un inconnu des fans de nordique, mais c’est généralement en été, ski-roues aux pieds, que le Transalpin se distingue le plus souvent.

Il y avait donc du beau monde ! Une belle récompense pour les organisateurs qui sont passés par toutes les humeurs au cours de la semaine précédente. Dame météo a été capricieuse cette année. Le succès de cette édition 2017 les récompense amplement.

Remo Fisher, vainqueur en 2013, a, lui, échoué au pied du podium, devant des autres Helvètes Janis Lindegger et Reto Hammer qui complètent le top 5. Deux anciens champions du Marathon des Rasses, le Lausannois Evgeny Bogdanov et le Vosgien Guillaume Lalevée, se classent respectivement 7e et 8e. Le premier se consolera en trônant sur la première place de la Maxi Mara, devant Peter Hoffmann et Christoph Gasche. Il vaudra sans doute aussi se refaire sur le prochain trophée du Marchairuz où il a déjà brillé.

Chez les dames, c’est Grit Otto qui a été la plus constante dans le cumul de l’épreuve skate du samedi et classique du dimanche.

Rappelons que c’est Nicolas Donzallaz du team Rossignol qui a franchi la ligne d’arrivée la première. Après 2010, 2013 et 2015, il s’agit de sa quatrième victoire à Saint-Croix et ses environs. Céline Chopard-Lallier et Roxane Lacroix, les deux Jurassiennes, occupent la 2e et 3e place.

Le 22 km classique a réussi au Français Thomas Joly. Richard Balland se situe à 2 minutes. La Vaudoise Amélie Parolini s’est, elle, distinguée chez les dames.

Evénement avant tout populaire, La Mara a drainé près de 500 participants au cours du week-end. Chacun a pu skier pour son plaisir dans des conditions inespérées. Aussi la formule familiale sur 12 km ou celle de la Mini Mara ont remporté un beau succès notamment grâce à la présence de bon nombre de fondeurs des Ski-Clubs Bex, La Vallée de Joux, La Brévine, La Vue des Alples et des Fourgs. Les championnats suisses universitaires ont eux aussi connu une belle réussite.

 

Télécharger (PDF, 16KB)

Télécharger (PDF, 22KB)

Télécharger (PDF, 14KB)

Télécharger (PDF, 30KB)

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.