La nouvelle vie de Mathilde Petitjean

Mathilde Petitjean a quitté la France et le Haute-Savoie Nordic Team. Direction le Canada pour la fondeuse franco-togolaise : « Le Centre national d’entrainement Pierre Harvey de Québec est prêt à organiser ma préparation olympique et je ne veux pas laisser passer ma chance », explique-t-elle. Son objectif : une seconde participation consécutive aux jeux olympiques d’hiver. A Sochi, Mathilde Petitjean a marqué l’histoire du ski de fond : première participation du Togo aux JO d’hiver, première athlète africaine en ski de fond et premier défilé en tant que porte-drapeau.

« Ma précédente préparation olympique fut une véritable course contre-la-montre (quatre mois avant l’échéance) avec son lot de moments intenses mais surtout de vraies difficultés, témoigne-t-elle. Vivre une expérience olympique à 19 ans m’a donné envie de faire beaucoup mieux tant dans le résultat pur que dans la préparation. Aujourd’hui je veux mettre tous les moyens en œuvre en me projetant dés maintenant vers ce futur proche. »

 

Remise du diplôme olympique pour Mathilde Petitjean.

Remise du diplôme olympique pour Mathilde Petitjean.

 

Concrètement, Mathilde Petitjean, étudiante en sport-études, va consacrer 9 mois d’affilée à sa préparation — c’est-à-dire atteindre en deux saisons  les critères de sélection de la FIS en vitesse et en distance — et ensuite reprendre son cursus universitaire. Elle entend concourir régulièrement aux championnats NOR-AM et US super tour, et acquérir de l’expérience en participant aux championnats du monde U23.

Pour mener à bien son projet, la jeune femme qui est passée par les groupes régionaux et fédéraux français doit trouver des fonds. « La saison 2015/2016 ayant déjà débuté, j’ai dû autofinancer mon inscription au CNEPH », indique-t-elle. A l’exemple de Marion Buillet et Geoffrey Lafarge, Mathilde Petitjean espère trouver de l’argent via la plateforme de financement participatif Revolusport.com. Elle a besoin de 12 000 euros. L’enjeu est important : « Mon projet sportif dépendra de la réussite de mon projet financier sachant que toutes les prestations sur place sont à la carte (stages de préparation hors site / compétitions au Canada et USA). »

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.