Lahti : un skieur vénézuélien soupçonné d’immigration bloqué à Paris

C’est une histoire peu banale qui est arrivée à Adrian Solano. Ce skieur vénézuélien, en route pour les mondiaux de Lahti, est resté bloqué à Paris pendant un mois. Ce qui ne devait être qu’une escale vers un joli projet sportif, s’est transformé en galère. L’athlète sud-américain a été soupçonné de trafic puis d’immigration illégale par les autorités françaises : « Quand je suis arrivé à Paris, le 19 janvier, j’ai expliqué que j’allais en Suède pour m’entraîner. Ils n’ont pas cru que je faisais du ski au Venezuela (…) Je n’avais que 28 euros et les policiers m’ont accusé d’immigration parce que ça se passait mal dans mon pays », explique Solano dans les colonnes de 20 minutes. Solano comptait d’ailleurs s’équiper de skis en Suède pour préparer les mondiaux finlandais…

Malgré le soutien de ses compères de la délégation vénézuélienne, et après cinq jours de prison car les policiers ont pensé qu’il se moquait d’eux, le fondeur a été expulsé vers son pays d’origine. Il va tenter de rejoindre la Finlande à temps pour les qualifications des mondiaux. Mais rien n’est fait.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.