Lahti/saut : doublé Stefan Kraft

A Lahti, Stefan Kraft a été sacré champion du monde sur grand tremplin, après son titre sur le petit tremplin. Avec deux fois 127,5 m, il a battu d’un cheveu l’Allemand Andreas Wellinger.
Piotr Zyla, avec 127,5 et 131 m, a été le premier à attraper une médaille. Sur le tremplin finlandais, la Pologne a brillé en plaçant quatre sauteurs dans le top 10.
 

 
Lors de la première manche, Stefan Kraft avait déjà acquis de l’avance sur Andreas Wellinger et Andreas Stjernen. Le leader de la coupe du monde, Kamil Stoch, pointait en 4e position. Peter Prevc occupait alors le 7e rang.
Pour l’équipe norvégienne, Anders Fannemel a retrouvé le sourire avec 127 m et Johann Andre Forfang a également assuré le top 10 avec 122,5 m.
 

 
Le Chamoniard Vincent Descombes-Sevoie a terminé à la 33e place, suite à un saut de 114 m. Il est pris en sandwich entre le Japonais Noriaki Kasai et le Slovène Jurij Tepej. Dans la déception, sa prestation à Lahti prend donc fin ce jeudi, la France ne participant pas à la compétition par équipes.
 

 
Dans le camp suisse, seul Simon Ammann, 14e avant la finale, a sorti son épingle du jeu. Depuis son arrivée en Finlande, le quadruple champion olympique retrouve du poil de la bête. S’il reste  pénalisé par les notes de style qui sanctionnent l’absence de télémark, il réussit de bons sauts, sans doute les meilleurs depuis le début de l’hiver. Il occupe le 14e rang du concours.
 

 
Par contre, ni Peier, ni Deschwanden ou encore Andreas Schuler n’ont réussi à se qualifier.
 

Télécharger (PDF, 284KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.