Le marathon des Glières innove

SKI DE FOND – Une course réservée aux dames ! Le marathon des Glières, prévu dimanche, innove pour cette édition 2017. Chez les hommes, la bagarre s’annonce une nouvelle fois relevée.

 

Après une trentième édition ensoleillée qui n’a toujours pas permis à Benoît Chauvet de gagner à domicile (c’est l’un de ses coéquipiers du team Gel Intérim – Rossignol, le Franc-comtois Bastien Poirrier, qui, au sprint a décroché la victoire… et le VTT remis au vainqueur), le Marathon des Glières innove en 2017. Si historiquement il a toujours été ouvert aux dames, y compris en 1992 où il servait de support au championnat de France longue distance (il avait consacré Sylvie Giry-Rousset sur 30 km, senior, et Corinne Niogret, junior, toute fraîche médaillée d’or des JO d’Alberville), il proposera, dimanche 19 mars, une course interdite aux hommes !


Au moment du départ, le peloton qui reste mixte sur les 22-42 km (toutefois, il n’y aura pas de palmarès dames sur ces deux distances) partira vers le nord, tandis que les fondeuses, en route pour 30 km autorisés aux catégories jeunes et juniors, partiront en direction du sud et la plaine de Dran (sans la montée de Notre Dames des Neiges).
Celle qui franchira la première la ligne d’arrivée se verra offrir un VTT de même qualité que celui du premier homme du Marathon.


Chez les messieurs, Benoit Chauvet fera clairement partie des favoris. Le Mégevand, battu d’un rien par Poirrier l’an passé, mais vainqueur de la Traversée du Massacre devant Adrien Mougel il y a quinze jours, vise une première victoire sur ses terres. Les autres coureurs du team ne seront pas en reste pour jouer une belle place sur l’exigeant parcours haut-Savoyard. Et leurs confrères de haute-Savoie nordic team, Antoine et Gérard Agnellet, pourraient eux aussi déjouer les pronostics…

 

La vidéo de la dernière édition :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.