Le rendez-vous de Robin #139

RDV Robin duvillard

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humeur et l’humour de Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info

 

Carnet pas toujours rose

Début avril, Roddy Darragon voyait la naissance de son deuxième garçon, Tony, alors que fin avril, Ivan Perrillat-Boiteux voyait lui la naissance de sa première fille, Léna, faisant désormais de moi le seul fondeur français médaillé olympique sans enfant..
Mais en y réfléchissant bien, je préfère réellement attendre un peu pour éviter à mon fils, (au cas où tous deviennent skieurs) de subir toute sa carrière des Gaillard, Darragon ou Manificat.. Ou éviter à ma fille, bien pire encore, de subir une vie commune avec un Gaillard, Darragon ou Manificat… Ivan, je suis terriblement inquiet pour toi et ta fille!!

 

Le piège du nouveau vélo

À tous ceux qui se disent qu’avoir un nouveau vélo changerait leur vie de cycliste, permettez-moi de vous expliquer en 5 points (vécus très récemment) que vous faites peut-être fausse route:
– Ça nous donne (au début du moins) beaucoup plus envie d’y aller mais on revient toujours avec la même trace de bronzage ultra classe..
– Malgré le prix que coûte cette saloperie de selle, on a toujours l’impression d’avoir viré de bord en rentrant des premières sorties..
– On a un excès de confiance donc on se lance dans des parcours bien trop longs et, sans surprise, l’hypoglycémie se rappelle à nos bons souvenirs..
– Malgré tout l’argent que vous allez y mettre, vous allez de toute façon rencontrer quelqu’un qui aura un vélo plus cher et encore plus léger que le vôtre et qui va vous le montrer d’un petit sourire au coin des lèvres..
– Comme vous restez quelqu’un de stupide et de compétitif, vous ne supportez pas de vous faire doubler, de perdre un panneau d’entrée de village, ou encore de sauter dans un col; donc vous donnez tout, sans demi-mesure, jusqu’à vous apercevoir que vous êtes encore loin d’être rentrés chez vous et que votre super vélo tout neuf ne vous a pas épargné les crampes..!

 

Hypoglycémie

D’une manière générale, je suis peu sujet à ça; (j’entends déjà des petites voies qui s’élèvent en disant “normal, t’as des réserves”..) je n’ai jamais eu souvenir d’en avoir pris en ski ou rollerski, mais en vélo… Sans être au point de tomber de vélo ou de ne plus pouvoir avancer d’un mètre, j’ai déjà connu “l’hypo” comme on dit dans le jargon, et ça pas plus tard que samedi!
Chacun doit avoir ses propres symptômes, mais voici expliqué chronologiquement l’hypo sur un vélo:
1. Vous avez faim et tatez votre poche dans le dos et, oh! Horreur, il n’y a plus aucune barre énergétique..
2. Panique, chute de moral, perte de confiance en l’avenir.
3. Votre vitesse décroît jusqu’à un niveau qualifiable de “sur-place”..
4. Toutes vos pensées sont orientées à 100% sur la bouffe, quelle que soit votre force mentale!
5. Vous regrettez évidemment d’avoir cru (ou eu tout court) un pote qui vous a dit que le détour par ce col était vraiment génial..
6. Ohh, vous venez de voir un poulet bardé de tranches de lard et de fromage traverser la route juste devant vous..
7. Vous buvez de l’eau pour tromper votre corps, mais hélas, seul un Immense Coca pourrait vous sauver..
8. Vous rentrez tant bien que mal, en zigzaguant ou en faisant des pauses, vous êtes fébrile, agressif, vous êtes prêt à tout..
9. Vous ouvrez votre frigo et là carnage désorganisé: vous mangez 3 oeufs, 4 tranches de jambon, 8 tranches de saucissons épaisses (couper fin n’est pas faisable à ce moment précis), 485g de fromages multiples et variés (ou pas), 97g de beurre réparti sur 5 tranches de pain, une cinquantaine de chips et bien évidemment 768ml de Coca et la moitié du gâteau que votre copine a préparé pour les invités du soir..
10. Vous vous sentez vraiment vraiment mieux, mais..vous avez mauvaise conscience! Alors vous vous dîtes que demain ce serait bien de faire un long tour de vélo pour éliminer tout ça!

 

L’info insolite du jour

“Les Jeux Olympiques se pratiquaient nu dans la Grèce antique.”
J’aurais bien aimé les voir sur un vélo sans peau de chamois les Grecs..!

À lundi prochain!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.