Le rendez-vous de Robin #175

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humeur et l’humour de Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info

Reprise en douceur

28 jours sans compétitions pendant l’hiver pour un skieur, c’est un peu comme un mois sans grève à la SNCF, comme un journée sans manger, ou comme un ultra-trail sans eau : c’est long et on est pas vraiment habitué ! Bref, si ce break m’a fait grand bien niveau repos mental et physique, le retour à la réalité du haut niveau a été plutôt brutal ! Ces deux courses en coupe d’Europe ne m’ont certes pas amené des résultats dignes de faire ombrage à quiconque, mais elles m’ont permis de reprendre le dossard, de vivre un week-end avec certaines personnes qui pourraient être mes enfants, mais surtout de voir que la trêve est terminée et qu’une bonne dose de travail m’attend dans les jours qui viennent. Eh ben, ça tombe bien, j’avais rien de prévu et je vais même pas avoir à en garder sous le pied pour la Foulée Blanche.

Photos : Philippe Tichit

 

Les dessous du Tour

Cette 11e édition du Tour de Ski s’est achevée hier, et voici quelques petites anecdotes sur les résultats :
– Serguey Ustiugov a remporté hier son premier Tour de Ski, de manière triplement historique.

  1. en devenant le premier à porter le dossard de leader de la 1re à la dernière étape
  2. en devançant Martin Johnsrud Sundby qui avait emporté toutes les épreuves par étapes depuis le 1er décembre 2013, soit les 9 derniers !
  3. en étant surtout le premier à triompher au sommet de la terrible montée de l’Alpe Cermis malgré un poids de 80 kg !

 

– Avant hier, il fallait remonter à 2013 pour trouver une non-norvégienne sur le podium final. Yes ! Le suspense revient dans le ski de fond féminin !
– Nous étions 5 Français à avoir tourné autour, pour 3 médailles en chocolat et 4 podiums, mais jamais encore de victoire sur cette montée finale du tour de ski. Hier enfin, un bleu a remporté cette course de côte si éprouvante mais que l’on affectionne plutôt dans nos rangs ! Solide le Maurice !


– Avec 71 finishers hommes et dames confondus, cette édition 2017 est la 2e plus maigre après 2011 où il y en avait eu seulement 68. Loin derrière le record de 2013 avec 116 finishers. Et loin derrière la moyenne de 91,45 sur l’ensemble des éditions. Faut dire que comme je n’y participais pas, l’engouement était évidemment moindre ! Quoi, c’est pas ça? Ah bon.

 

 

Sport zapping

– Le dernier slalom spécial à Zagreb s’est déroulé dans des conditions assez… venteuses ! Inégales et difficiles, frustrantes, clémentes ou rageantes, les coureurs ont souffert, nous devant la tv, beaucoup moins ! Fréquemment, les alpins vont faire des tests en soufflerie pour étudier la position ou éprouver les matériaux des combinaisons, là ils ont eu droit au test grandeur nature, ça leur évitera un aller-retour à la soufflerie ! C’est déjà ça..
– Souvent, quand on fait la même place que l’addition de toutes ses victoires individuelles en coupe du monde de la saison, on a généralement fait une bonne course . A part certaines rares personnes, comme Martin Fourcade par exemple, qui a fait “seulement” 8e sur le sprint d’Oberhof. aïe aïe aïe!!


– Pour la côtoyer d’assez près, Marie Dorin-Habert n’était pas spécialement optimiste avant cette étape d’Oberhof, puisqu’elle avait été malade à la période de Noël et ne s’était pas du tout entraînée autant que prévu… bilan: 1 podium et 1 victoire sur le week-end, ça me donne donc de l’espoir sur le fait que les choses peuvent changer très rapidement !

L’info insolite du jour:

“Mis bout à bout, les 300 000 millions de capillaires sanguins des poumons s’étendraient sur 2400 km.”
Sûrement un peu plus pour un Ustiugov et ses 3 poumons du moment !

 

À lundi prochain !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.