Manon Locatelli raccroche les skis

SKI – La fondeuse de Méaudre et du team Grenoble Isère nordique, Manon Locatelli met un terme à sa carrière de skieuse.

La liste des athlètes qui fêteront leur jubilé sur les championnats de France de Méribel – Courchevel s’allonge. Après Marine Bolliet en biathlon et Geoffrey Lafarge, c’est donc une fondeuse, Manon Locatelli qui met un terme à sa carrière.

La skieuse de Méaudre a décidé de se consacrer à ses études mais ne fait pas une croix sur quelques courses populaires… Spécialiste du sprint et mordue de classique, Manon Locatelli a remporté en mars 2014 le titre de championne de France ainsi que le Nordic challenge ou la Foulée classique cette même année.

Aurore Jean est attendue dès les premières compétitions de l'hiver.

Aurore Jean devant Masako Ishida et Manon Locatelli.

Le message publié sur sa page Facebook :

Un dernier tour, The last loop !

Voilà la fin d’un drôle d’hiver, où une fois encore nous avons couru après l’or blanc.

Un hiver où j’ai plus brillé par mon absence sur les courses et sur mon site que par mes résultats. La faute à :

– un manque de forme : dans le dur après mon retour des Etats Unis

– au manque de neige : pas facile de faire tous les jours le même tour

– à des projets reconversion chronophage : DE Alpin + stage recherche

Cet hiver j’ai beaucoup skié, plus de 200h en Février mais seulement 5h de ski de fond. Le manque de forme au mois de décembre m’a forcé à changer mes plans. Dans cet état de forme il m’était impossible d’envisager une sélection, et je ne prenais aucun plaisir sur les skis.

J’ai donc choisi d’enseigner le ski (alpin) dans ma station à Méaudre et à Peisey Vallandry/ Les Arcs.

Manon Locatelli

J’arrive à un point où je ne peux plus mener de front mes études et le ski. Je suis une compétitrice, avoir un niveau moyen en cours et sur les skis ne m’intéresse pas. Il a donc fallu faire un choix. Je vais commencer ma dernière année de master en septembre. Année très importante car j’aimerai poursuivre ensuite avec un doctorat. Mais comme dans le ski la compétition est rude et il n’y a que quelques places pour beaucoup de candidats.

J’ai fait un stage recherche de 5 mois aux Etats Unis sur le virus de la grippe. C’était une super expérience, tant sur le plan professionnel qu’humain. Je remercie les professeurs Burkhead, Bortz et Rupp et tous les autres membres du labo.

Je me suis posée la question de refaire une saison à fond, j’ai d’un coté des projets professionnels super-excitants et de l’autre il y a le ski de fond :ma passion.

Il ne faut pas non plus se voiler la face, le fond féminin n’est pas au top.

Le manque de perspectives et de considération du sport féminin a très largement fait pencher la balance du coté de mes études.

Dans quelques jours je vais commencer un nouveau stage recherche sur la reprogrammation cellulaire à l’Institut Albert Bonniot à Grenoble.

Le ski de fond m’a permis de voyager au tour monde, de faire de belles rencontres…

Il y a eu aussi des moments difficiles, mais aujourd’hui je ne veux garder que le positif.

Il est temps pour moi de tourner la page du ski, vous l’aurez donc compris les championnats de France seront mes dernières courses. Je pointerai le bout de mon nez sur quelques courses l’année prochaine dès que mon emploi du temps me le permettra, mais cela ne sera plus la priorité, du moins l’année prochaine.

Je remercie toutes les personnes qui ont cru en moi durant toutes ces années ainsi que tous mes sponsors : Méaudre, Rossignol, Swix, Uvex, Région Rhône Alpes, Affysport.

Mais aussi l’UJF et UAA qui m’ont permis de continuer mes études à mon rythme tout en faisant du ski. Sans oublier mon équipe le Team Grenoble Isère.

La boucle sera bouclée dimanche à Méribel, le skate n’a jamais été ma tasse de thé, j’aurais aimé terminer par une course en classique, mais je serai bien au départ.

Rendez vous aux Championnats de France pour un dernier tour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.