Martin Fourcade assomme l’individuel de Ruhpolding

BIATHLON – Et de quatre victoires consécutives pour l’ogre Fourcade. Au-dessus du lot sur les skis, le Français a dominé l’individuel de Ruhpolding avec un 19/20 et signe ainsi son 68e succès en coupe du monde. Fourcade et Johannes Boe, 3e du jour, récoltent chacun le globe de l’individuel.

 

Martin Fourcade (FRA)

Martin Fourcade (FRA)

Ondrej Moravec (CZE), Martin Fourcade (FRA), Johannes Thingnes Boe (NOR)

Johannes Thingnes Boe (NOR)

Martin Fourcade (FRA)

Ondrej Moravec (CZE)

 

Et de quatre ! Martin Fourcade a réalisé la passe de quatre victoires consécutives en remportant l’individuel de Ruhpolding. Invaincu à Oberhof, le Français a poursuivi sa démonstration en Allemagne. Après la mass-start du Grand-Bornand, le sprint et la poursuite d’Oberhof, c’est sur l’individuel de Ruhpolding que le leader du général a écœuré la concurrence. Crédité d’un 19/20 au tir, il a devancé Ondrej Moravec (20/20) de plus d’une minute et Johannes Boe (19/20) de 1’06 mn. Le Français et le Norvégien qui ne se quittent plus sur le podium, auteurs chacun d’une victoire et d’une troisième place, gagnent tous deux le petit globe de l’individuel. Martin Fourcade ajoute donc un morceau de cristal à son incroyable collection et signe le 68e succès de sa carrière ! Accessoirement, le tricolore bat son propre record en montant sur le podium pour la 14e fois consécutive !

Quatre Français dans le top 20

Trois autres athlètes français ont carburé sur la piste allemande et fait un grand pas vers le ticket olympique de Pyeongchang. Tous trois dans le Top 20 final, Antonin Guigonnat (3’05 mn à 18/20), Simon Desthieux (+3’33 mn à 17/20), Quentin Fillon-Maillet (+3’34 mn à 17/20) ont pris place dans le Top 10 en temps de ski. Si cette forme collective est rassurante, elle créé toutefois un peu de frustration car la précision au tir n’est pas encore régulière pour jouer le podium… Simon Fourcade a payé la même note face aux cibles (17/20) mais n’affichait pas la même forme que ses compatriotes. Emilien Jacquelin a vécu une course délicate.

 

Photo : NordicFocus

Les résultats

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.