Oslo – Marie Dorin-Habert au sixième ciel

BIATHLON – Marie Dorin-Habert a décroché l’or sur la mass-start des mondiaux d’Oslo avec un 20/20.

C’est bel et bien la reine de ces championnats du monde d’Oslo. Marie Dorin-Habert a décroché l’or sur la mass-start, sa sixième médaille en six courses. Un bilan tout simplement stratosphérique. Dorin-Habert n’a jamais tremblé pour s’emparer de l’or, sa troisième breloque après l’or sur le relais mixte et l’individuel. Une performance seulement réalisée par deux autres athlètes dans toute l’histoire du biathlon !

Derrière la tsarine tricolore, au comble du bonheur et tout sourire, Laura Dahlmeier s’emparait de l’argent après une bagarre exceptionnelle avec la Finlandaise Kaisa Makaraïnen, toute heureuse de décrocher sa première breloque en Norvège. Une nouvelle fois, la numéro un mondiale Gabriela Soukalova se contentait d’une place d’honneur (4e) juste devant Anaïs Bescond , très bonne 5e du jour. Justine Braisaz signait elle aussi sa plus belle course sur ce rendez-vous planétaire avec une superbe 12e place pour la vice-championne du monde du relais dames ! Dorothea Wierer, 20e, franchissait la ligne d’arrivée avec le masque des très mauvais jours pour l’Italienne. Anaïs Chevalier a vécu un moment difficile avec 7 tours de biathlon.

Le récit de la course

Quatre Françaises alignées dans un mass-start des championnats du monde : cette dernière course à Oslo montre à elle seule l’excellent bilan des filles de Julien Robert en Norvège. Marie Dorin-Habert, quintuple médaillée, s’élance juste devant son amie Anaïs Bescond dans le sillage de Tiril Eckhoff et Dorothea Wierer. Parfaite au premier tir couché, la Française sortait en tête, imitée par sa jeune compatriote Justine Braisaz. Anaïs Chevalier tournait trois fois sur l’anneau : une entame bien difficile pour sa première mass-start aux mondiaux, alors qu’Anaïs Bescond grillait un premier joker d’entrée de jeu.

Dorin-Habert enchaînait un nouveau 5/5 avant d’accélérer sur la piste avec Laura Dahlmeier et Kaisa Makaraïnen sur son porte-bagages. L’occasion de mettre à distance Tiril Eckhoff, Dorothea Wierer et Gabriela Soukalova dans la course aux médailles.

Agressive sur le premier debout, la Dauphinoise enquillait un nouveau sans-fautes et sortait avec 15 sec d’avance sur sa première poursuivante. Anaïs Bescond, pénalisée d’une faute, ne profitait pas des balles manquées par Makaraïen, Dahlmeier ou Olsbu. Alors que Justine Braisaz entrait dans le top 10 provisoire avec un joli sans-faute.

La quintuple médaillée d’Oslo se présentait au dernier tir du jour avec un crédit d’environ 25 sec, soit un tour de pénalité. Mais la patronne ne tremblait pas et s’offrait un nouveau titre mondial, à 20/20 sur la mass-start !

Soukalova, Dahlmeier, Makaraïnen, Bescond allaient se disputer l’argent et le bronze…

Résultats mass-start dames

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.