Oslo – Marie Dorin-Habert en bronze

Marie DORIN-HABERT

BIATHLON – En tête à mi-course, Marie Dorin-Habert termine finalement 3e. Laura Dahlmeier devient championne de la poursuite.

Aujourd’hui, la gagne s’est joué à 20/20 sur la poursuite féminine et ça, l’Allemande Laura Dahlmeier l’a bien compris. Elle s’impose sur la poursuite des mondiaux d’Oslo après avoir pris le bronze hier sur le sprint. Dorothea Wierer prend l’argent et Marie Dorin-Habert le bronze, complétant sa collection de médailles.

 

Le récit de la course

Tiril Eckhoff, médaillée d’or hier sur le sprint, s’élance avec 15sec d’avance sur Marie Dorin-Habert et 20sec sur Laura Dahlmeier. Derrière, les départs s’enchaînent avec un gros groupe de chasse. Partie fort, la Norvégienne gagne déjà 5sec avant le premier tir mais le paye, gênée par le vent, et fait un tour de pénalité. Derrière, la tricolore fait le plein comme l’Allemande. Elles repartent en tête, Tiril Eckhoff et Dorothea Wierer dans leurs skis. Si Anaïs Chevalier fait aussi le plein et grappille des places, Anaïs Bescond et Justine Braisaz tournent deux fois.

C’est une autre course qui commence donc pour les quatre premières, au coude à coude même si Marie Dorin-Habert, semblant meilleure sur les skis, prend quelque peu le large avant le deuxième tir couché. Avec beaucoup moins de vent que précédemment, la leader des Bleues repart avec un 10/10 et conserve la tête. Dahlmeier tente de s’accrocher en faisant le plein mais Wierer et Eckhoff partent sur l’anneau de pénalité. A mi-course, Anaïs Chevalier fait course parfaite et remonte à la 13e place. Anaïs Bescond, sans faute au second tir, est 16e. Justine Braisaz aussi se rattrape et revient en 30e position.

 

 

Revenue dans le stade avec un peu plus de 7sec d’avance, Marie Dorin-Habert arrive au premier debout alors que le vent se lève de nouveau. Rattrapée par ses vieux démons, la Française fait deux fautes alors que Dahlmeier s’envole et repart avec 42sec d’avance sur Dorin-Habert. Derrière, Wierer comme Eckhoff tournent une fois et ressortent 2e et 4e. Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier ratent aussi une cible et ressortent 10e et 14e juste devant Soukalova 15e. Justine Braisaz ressort 22e.

Forte d’un confortable écart, l’Allemande Dahlmeier donne tout sur le 4e tour pour arriver avec plus de 50sec d’avance sur le stade, comme inspirée par Martin Fourcade plus tôt aujourd’hui. Contrairement au Français, elle ne fait en revanche aucune faute et s’envole vers la victoire avec un tir à 20/20. Ne reste plus qu’à déterminer qui sera sa dauphine entre Marie Dorin Habert, Tiril Eckhoff et Dorothea Wierer. Sans faute, l’Italienne a tout pour devenir vice-championne. Avec une faute pour la tricolore, l’histoire se complique et le podium est à 6sec pour Dorin-Habert avant le dernier tour. Pour la Norvégienne Eckhoff, c’est en revanche fini avec seulement une balle mise sur le dernier tir.

Mais n’écoutant que son courage, la Bleue revient sur Hildebrand et sur le podium avant de la lâcher sur la dernière montée. Elle prend le bronze de justesse derrière Dahlmeier et Wierer. Ses compatriotes Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier terminent avec panache 12e et 15e. Justine Braisaz est 22e au photofinish.

 

 

 

 

Résultats

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.