Oslo – Et de trois couronnes mondiales pour l’ogre Fourcade

Martin FOURCADE

BIATHLON – Trois courses et trois titres de champion du monde pour Martin Fourcade qui, après le relais mixte et le sprint, prend l’or de la poursuite à Oslo.

C’est un récital qu’a effectué Martin Fourcade sur la colline d’Holmenkollen à Oslo cet après-midi. Malgré un 17/20 au tir, le Français n’a connu aucune résistance aujourd’hui, accrochant un 8e titre individuel à son palmarès.

Derrière lui, Bjørndalen est de nouveau vice-champion, confirmant qu’il est toujours apte à jouer devant. Emil Hegle Svendsen, au bout de l’effort, se fait plaisir et prend le bronze devant Johannes Thingnes Bø, de nouveau 4e.

 

 

Le récit de la course

Martin Fourcade, en or sur le sprint, s’élance avec 27sec d’avance sur la légende norvégienne Bjørndalen. Une marge qui apparaît confortable sur les skis mais tout de même atteignable si le Français ne tire pas parfaitement. Derrière, c’est un groupe dense qui s’élance pour se battre pour le podium avec, tout près, les tricolores Desthieux et Fillon-Maillet. Et tout ce petit monde revient sur Bjørndalen dès le premier tour, essayant de rattraper le patron parti seul en tête.

Sachant sa marge de confort, Martin Fourcade tire avec sang froid sur le premier couché et fait le plein. Derrière, Johannes Thingnes Bø, assoiffé de médaille, part à la poursuite du Catalan. Bjørndalen et Schempp partent sur l’anneau de pénalité, permettant à Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet et leurs 5/5 de grappiller de précieuses positions. Pour l’aîné des Fourcade, c’est en revanche plus compliqué avec deux tours de pénalité.

Second tir, second plein du patron Martin Fourcade qui conserve 50sec d’avance sur l’Allemand Peiffer, le cadet Bø ayant manqué deux cibles. Simon Desthieux, toujours à 10/10, ressort juste derrière lui. Quentin Fillon-Maillet manque en revanche une cible ce qui le sort du top 20 à mi-course. Simon Fourcade, lui, se rattrape avec un deuxième tir parfait et reprend des places à ses concurrents.

 

Avec près d’une minute d’avance au premier tir debout, le maillot jaune de la coupe du monde se permet un tour de pénalité et repart avec tout de même une large marge sur Bjørndalen, revenu en deuxième devant Lesser, Svendsen et le petit frère Bø. Le public norvégien rugit, soutenant ses athlètes plus que jamais à deux tours de l’arrivée. Simon Desthieux, à 15/15, continue sa belle course dans le groupe de chasse tout comme Quentin Fillon-Maillet à 13/15.

Dernier tir debout, il ne reste au représentant des Bleus qu’à assurer. Mais deux tours de pénalité le mettent en difficulté face à un Bjørndalen qui arrive au pas de tir mais craque et fait un tour tout comme Johannes Thingnes Bø et Emil Hegle Svendsen. Hécatombe chez les biathlètes sur le pas de tir sauf pour Jakov Fak, seul 20/20 avec Simon Desthieux, qui revient de la 39e place à la 5e avant les derniers kilomètres.

 

 

Le dernier tour n’est plus qu’une formalité pour Martin Fourcade qui en profite pour brandir le drapeau français. Bjørndalen prend de nouveau l’argent devant ses coéquipiers Emil Hegle Svendsen et Johannes Thingnes Bø qui se sont livrés une lutte fratricide sur cette dernière boucle.

Du côté des Bleus, Simon Desthieux prend une belle 6e place méritée après un tir parfait et une course solide sur les skis. Quentin Fillon-Maillet termine 10e avec un 18/20 et Simon Fourcade, 40e avec un 16/20. Un week-end à oublier pour l’aîné de la fratrie qui aura à coeur de faire mieux sur l’individuel.

 

Résultats 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.