Oslo – Marie Dorin-Habert vice-championne du monde

DORIN HABERT Marie,ECKHOFF Tiril

BIATHLON – Tiril Eckhoff remporte l’or du sprint sur les mondiaux d’Oslo devant Marie Dorin-Habert.

Comme chez les hommes, il fallait aujourd’hui faire le plein pour espérer monter sur le podium de ce sprint et empocher une médaille. C’est chose faite pour Tiril Eckhoff qui s’impose et partira avec 15sec d’avance sur Marie Dorin-Habert sur la poursuite demain.

 

 

Le récit de la course

Grande favorite du jour puisqu’elle remet en jeu son titre, Marie Dorin Habert part avec le dossard 20 avec une médaille pour objectif. Avec un tir couché parfait et un tir debout tout aussi géré, la Française peut se jeter à corps perdu sur les skis pour ramener un second titre de championne du monde de sprint à la maison et un troisième titre individuel.

Mais c’était sans compter sur Tiril Eckhoff qui avait à coeur de bien faire à domicile. Avec un 10/10 sur lequel personne n’aurait parié et un temps de ski fabuleux, la Norvégienne s’impose devant tout un peuple et des spectateurs en délire. En prenant sa deuxième victoire et son premier titre, Eckhoff ramène dans le même temps la première médaille d’or à sa patrie sur ces mondiaux.

Laura Dahlmeier, malade une semaine avant ces mondiaux, prend tout de même la médaille de bronze avec un tir à 9/10. Une bonne nouvelle pour les Allemands dont les garçons ont été privés de médaille sur le sprint plus tôt aujourd’hui.

 

Derrière, Gabriela Soukalova qui ne tire qu’à 9/10 prend la 4e place devant Dorothea Wierer qui, malgré un 10/10, n’a pas skié assez vite pour accrocher le podium.

La belle surprise vient de la Suédoise Brorsson qui finit à une jolie 6e position, sans faute au tir. Susan Dunklee, en forme depuis quelques temps, fait aussi une belle opération avec la 8e place derrière la Tchèque Vitkova.

Kaisa Makarainen, discrète depuis le début de l’hiver, a choisi son moment pour revenir puisqu’avec un 9/10, elle a rêvé jusqu’à la dernière balle de l’or. C’est au final une belle 9e place devant l’Allemande Hildebrand.

 

Côté tricolore, Anaïs Bescond fait une malheureuse faute sur le couché qui la met dans le dur. Se reprenant au debout, elle ne lâche rien sur les skis et, avec un 9/10, termine 12e. Justine Braisaz, avec une faute au debout, termine 25e et Anaïs Chevalier, avec un 9/10, est 26e. Célia Aymonier, toujours très forte sur les skis, ne fait que 64e à cause d’un tir à 6/10 et ne participera donc pas à la poursuite où seules les 60 premières du sprint concourent.

 

Pour les autres Norvégiennes à domicile, elles n’ont pu briller comme leur compatriote. Marte Olsbu, très forte sur le relais mixte, se contente d’une 11e position quelque peu rageante car elle se savait capable de mieux. Synnoeve Solemdal termine 33e après un 9/10 et un tir debout impressionnant. Fanny Horn Birkeland est 41e.

 

Résultats

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.