L’hiver commence ce week-end à Bruksvallarna

SKI DE FOND – Petter Northug lance sa saison ce week-end à Bruksvallarna et, comme à son habitude ne passe pas inaperçu.

 

Ce week-end du 11 et 12 novembre, c’est l’ouverture des courses FIS en Suède avec un week-end de compétitions à Bruksvallarna avec un 15 km et un sprint skate. Comme chaque année à cette période, ces courses servent de préparation et de test de forme pour les athlètes en quête de sensations à l’approche des premières compétitions à enjeux.

Comme en 2015, où il l’avait emporté sur la distance classique, Petter Northug Jr lancera sa saison ici. Après une année très difficile, victime certainement d’un sur-entraînement, beaucoup de monde s’interroge à son sujet quant à son niveau de forme et à sa capacité à gagner à nouveau sur le circuit mondial. Après avoir passé un mois en altitude en Italie à Val Senales, et s’être ressourcé quelques jours aux Canaries, nous aurons une bonne indication sur son niveau de forme.

Mais, pour le moment, au vu de la start-list provisoire, le tigre de Mosvik ne sera certainement pas trop inquiété puisque peu de grands noms sont inscrits. La lutte sera même probablement norvégienne puisque les seuls adversaires notables sont son frère, Even, et son nouveau coéquipier, le grand classiqueur Chris Andre Jespersen.

En effet, la fédération suédoise n’a pas pour le moment annoncé la présence de ses athlètes et a d’ores et déjà appris au micro d’Expressen l’absence notoire de Marcus Hellner et de Daniel Rickardsson. En stage de préparation à Idre Fjall, l’équipe ouvrira officiellement sa saison dans une semaine à Gällivare pour des courses de sélections nationales qui se dérouleront parallèlement à celles de Beito en Norvège.

Northug, provocateur comme à son habitude, portera fièrement, comme il y a deux ans, une combinaison aux couleurs suédoises.

Après avoir passé douze jours en altitude sur le glacier de Tignes, les Français s’envoleront le 12 novembre pour Saariselkä où ils participeront aux courses FIS locales. Ils se confronteront aux meilleurs Finlandais et probablement à certains Russes qui sont traditionnellement au départ.

Une petite info insolite pour terminer : l’ancien champion olympique et vice-champion du monde suédois, Anders Soedergren, vient de terminer le marathon de New-York en 2h46. Une jolie perf que les puristes apprécieront.

 

Photo : Active Brand

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.