Quand les nordiques prennent la pose pour le comté

mariedorin-1

NORDIQUE – La filière comté réalise un shooting photo très classieux avec une quinzaine d’athlètes en vue de publications pour le lancement de l’hiver olympique.

Maquilleuse, coiffeuse et flashs… Pour Marie Dorin, la semaine commence version strass et paillettes. La biathlète fait l’objet de toutes les attentions ce lundi matin chez l’affineur Rivoire et Jacquemin à Montmorot, près de Lons-le-Saunier. Tout sourire et toute pimpante, la Dauphinoise participe à son tour au shooting photo organisé par la filière comté, partenaire des équipes de France de ski nordique. « Ça fait drôle, ça fait depuis mon mariage qu’on ne pas maquillée de la sorte », confie la jeune femme qui vient de briller ski-roues au pied à Arçon sur les deux épreuves du Samse national tour.

L’endroit l’impressionne : 120 000 meules de comté sont affinées dans ces lieux majestueux mêlant tradition, savoir-faire et modernité. « Qu’est-ce qu’ils ont de la chance d’avoir autant de fromages ici pour moi qui raffole du comté ! J’ai l’impression d’être dans une banque, ou plutôt dans un coffre-fort rempli de lingots d’or où tout est bien rangé, aligné, soigné. C’est beau… mais ça sent fort l’amoniac quand même ! »

mariedorin-4

Dans la cave majestueuse, c’est sur un thème mélancolique puis maman douceur avec son “bébé comté” que la sextuple médaillée des mondiaux d’Oslo est invitée à prendre la pose devant l’objectif de Pascal Regaldi.

« Nous réalisons une série d’une quinzaine de photos en noir et blanc ou seul le comté est en couleurs, pour une communication spéciale à l’occasion du lancement de la saison olympique en octobre prochain, détaille Nicolas Bouveret pour l’interprofession comté. L’utilisation finale n’est pas arrêtée mais les pistes sont nombreuses : un calendrier type les Dieux du stade, une exposition, une mosaïque…»mariedorin-2

Ces visuels serviront aussi à matérialiser les futures pistes du comté (un projet qui sera mené sur 5 ans) : on retrouvera les grandes figures du nordique : Jason Lamy Chappuis, Martin Fourcade, Anaïs Bescond, Quentin Fillon-Maillet et d’autres champions. Chaque cliché s’inspire du tempérament de l’athlète pris en photo : « Les visuels doivent leur ressembler », poursuit Bouveret. Pour découvrir le résultat final qui promet d’être magnifique, il va falloir encore patienter un peu… Les prochains shootings reprendront après les coupes du monde de l’hiver.

mariedorin-5

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.