Randonnée nordique : le Train jaune des Pyrénées

RANDONNEE NORDIQUE – La terre d’origine de Martin Fourcade abrite un trésor : l’historique  Train jaune qui traverse le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes.

 

Au cœur du parc naturel des Pyrénées-Orientales, en Pays Catalan, le Capcir, le Haut Conflent et la Haute Cerdagne, possèdent un véritable trésor. Depuis plus de cent ans, le Train jaune sillonne le territoire qui a vu grandir le double champion olympique de biathlon Martin Fourcade.

Il roule entre les pentes escarpées de la vallée de la Têt, les grands espaces au pied des massifs du Canigou, du Cambre d’Aze, du Carlit et du Puigmal, ou au détour d’une courbe tutoyant le vide sur un des 650 ouvrages qui ont écrit la grande histoire de la ligne !

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis 1910, il emprunte les 62 km entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol via 19 tunnels, 18 ponts ou viaducs et 18 ponts métalliques dont le pont Gisclard (873 tonnes d’acier suspendues à 80 m au-dessus du vide) !

Le symbole de la Cerdagne, surnommé “le Canari”, grimpe 1 200 m de dénivelé pour desservir la gare de Bolquère, la plus haute de France, perchée à 1 593 m. S’il est un élément incontournable de la carte postale de la montagne catalane, le Train jaune est mis en valeur par les paysages grandioses et sauvages du Parc qui s’étend sur 138 000 hectares répartis entre sept réserves naturelles.

En été, ce territoire vit au rythme des fougueux torrents qui dévalent les pentes, tandis que le soleil méditerranéen fait scintiller les lacs de montagne. En hiver, ce sont quatre stations familiales qui attirent tous ceux qui s’adonnent à la glisse.

 

La randonnée nordique

Difficulté : Peu difficile
Durée : 4 h
Distance : 8,2 km
Dénivelé + : 640 m
Balisage : Jaune et GR

Départ de l’église de Sauto Bas. Prendre la rue qui descend sous la mairie, puis l’escalier sur votre droite. Au sentier, continuer puis traverser les conduites forcées, passer le canal d’irrigation de Llar puis, redescendre vers la RN 116. Longer la route puis prendre à droite en direction du Mas de La Cassagne. Emprunter le raidillon qui descend à la rivière « La Têt ».

Traversez la rivière et dirigez-vous à gauche. Plus loin, montez sur la droite, puis passer sous le pont Gisclardυ.

Suivre le sentier de gauche. Et laisser un chemin à gauche qui mène à une propriété privée.

Rejoindre la rivière par les lacets.

Traverser « La Têt » à gué, remonter jusqu’au canal de Fontpédrouse, le suivre sur 100 m, traverser la passerelle en bois et poursuivre votre montée jusqu’à la RN 116. S’engager sur le chemin qui mène à l’ancienne gare de Sauto.

Traverser la voie où le rail extérieur d’alimentation électrique est interrompu (Attention !). Les lacets conduisent jusqu’au canal d’irrigation ξ.

Franchir le canal sur les larges pierres et revenir jusqu’au village.

 

Télécharger (PDF, 5.98MB)

 

Le +

Topoguide Randonnées en Pyrénées catalanes, 76 circuits, 35 fiches randos et carte IGN. Tarif : 5 € en vente dans les offices de tourisme.

 

 

Communauté de Communes Pyrénées Catalanes

Col de La Quillane
66210 LA LLAGONNE
Tél. : 04 68 04 49 86

www.capcir-pyrenees.com

 

 

Photo : DR

D’autres randonnées nordiques dans le numéro 23 de Nordic Magazine :

A LIRE AUSSI1 sur 1A LIRE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.