Robin Duvillard : « Pourquoi je mets un terme à ma saison »

RUBRIQUES – Un rendez-vous de Robin #183 un peu spécial aujourd’hui puisque Robin Duvillard annonce mettre un terme à sa saison.

 

5 bonnes raisons d’arrêter ma saison

Ma saison s’est officiellement terminée avec ce 50 km des championnats du monde hier. Mes résultats sont loin de mes “standards” et surtout très très loin de mes espérances. Certes, je pourrais m’entêter et continuer à courir… mais courir après quoi? L’hiver prochain sera olympique et je veux mettre toutes les chances de mon côté pour y être performant. Mon corps ne répond pas comme je le voudrais cet hiver et je dois m’adapter à cette situation inédite, et lui offrir le repos qu’il me réclame.

J’ai beaucoup travaillé l’été passé, trop peut-être, peu importe, cela portera ses fruits bientôt, à la seule condition que je ne sabote pas l’arbre sur lequel ils doivent pousser!
Donc, pour la première fois de ma carrière je me retrouve en vacances le 6 mars, c’est étrange certes, mais il y a pas mal d’avantages :
– Je peux reprendre les desserts dès aujourd’hui, ce qui fait plaisir!
– Je n’aurais fait que 14 courses cet hiver, proche du modèle du genre, le Suèdois Johan Olson. Et quand on voit toutes les médailles qu’il a accrochées dans sa carrière, ça semble un bon choix stratégique !
– Je fais une mauvaise saison, mais paradoxalement mes stats sont flatteuses et jamais égalées dans ma carrière: 28% de victoires !! Ah les chiffres… on peut leur faire dire ce que l’on veut, c’est pratique!
– Je vais pouvoir aller bronzer à la plage et ne pas exhiber en avril le fameux bronzage du skieur, mondialement reconnu: corps blanc, cou blanc, haut du front blanc, visage bronzé, et trace des lunettes ou du masque, selon. La grande classe quoi.
– Je pourrai reprendre l’entraînement un peu en amont de mes collègues et leur faire vivre un doux calvaire sur les premières séances collectives. J’en salive d’avance !

 

 

Radio Lahti #2

Ces beaux mondiaux de Lahti s’achèvent donc, et voici quelques dessous de résultats de la deuxième semaine :
Northug a failli créer la surprise mais rentre bredouille pour la première fois de sa vie en championnat du monde… Tout de suite sa moyenne de médailles par championnat s’effondre et tombe de 3,2 à 2,6… pas terrible terrible ça !
– L’histoire s’est répétée pour Sundby qui n’a toujours pas décroché de titre individuel malgré son assise sur notre sport! C’est moche d’en rire, mais allez, il a de quoi largement se consoler le garçon!
– Le combiné nordique Wilhelm Denifl ne doit plus faire partie de l’équipe autrichienne à l’heure qu’il est à mon avis… Après avoir mené un petit groupe de 4 skieurs à la poursuite de son compatriote seul en tête, il a payé ses efforts et ont fini tous les 2 aux 4e et 5e rang… #espritdéquipe #pluscopains
– François Braud, avec sa médaille en combiné nordique nous a évité un fanny pour l’équipe de France et nous fait donc passer devant Petter Northug au tableau des médailles.. allez là !

 

 

L’info insolite du jour

“Une cellule sanguine ne met que 60 secondes pour faire un tour complet du corps.”
Et quand tu fais “rouge” dans une course, l’acide ne mets que 8 s à envahir tous les muscles de ton corps !

 

À lundi prochain !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.