Salomon réunit ses skieurs à Annecy

skieurssalomon

SKI – L’équipementier a reçu ce midi l’ensemble des skieurs évoluant sur son matériel sur les circuits de la coupe du monde.

Des skieurs alpins, des descendeurs, des sprinteurs, des nordiques… la densité de champions au mètre carré était importante ce midi dans les locaux de l’équipementier Salomon. L’acteur sportif réunissait en effet les skieurs évoluant sur les circuits internationaux, à l’occasion d’une présentation au personnel.

ophelie-david

Qui a vu défiler du beau monde : Ophélie David (à gauche), reine du ski cross, les Niçoises Nastasia Noens et Margot Bailet, les descendeurs comme David Poisson, et autre Victor Muffat-Jeandet.

Clément Parisse et Maurice Manificat.

Clément Parisse et Maurice Manificat.

Un objectif de 20 médailles

Les nordiques étaient également à l’honneur, l’occasion de rappeler la nette progression de Salomon depuis ces dernières années : « La marque était la 5e marque sur la coupe du monde en 2013, nous avons terminé à la seconde place l’hiver dernier avec les podiums de Manificat, Hekkinen, Jay, Gros »… listait Valentin Gaillard.

Anouk Faivre-Picon : "Je vais essayer de skier un maximum cet hiver, tout en adaptant mon entraînement au fil de la grossesse".

Anouk Faivre-Picon : “Je vais essayer de skier un maximum cet hiver, tout en adaptant mon entraînement au fil de la grossesse”.

Baptiste Gros, Paul Goalabre et ses belles moustaches avec Renaud Jay.

Baptiste Gros, Paul Goalabre et ses belles moustaches avec Renaud Jay.

Cet hiver, Salomon jouera bien sûr la coupe du monde, les championnats du monde de ski nordique et de biathlon et le circuit des longues distances avec le Haute-Savoie nordic team. Il pourra s’appuyer sur les sprinteurs, les distanceurs et les biathlètes.

Le biathlète Antonin Guigonnat.

Le biathlète Antonin Guigonnat.

Présent dans les locaux et saluant « le relationnel » important entre la fédération et la marque, le président de la FFS Michel Vion en a profité pour annoncer un objectif pour cet hiver : « Nous visons 20 médailles aux championnats du monde, dont un tiers de titres. C’est un objectif réaliste après les 15 médailles réalisées à Sochi et cette année doit nous inscrire dans la perspective olympique de 2018 ».

Michel Vion, président de la FFS.

Michel Vion, président de la FFS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.