Saut : première victoire pour Forfang

SAUT – Les conditions de vent à Titisee-Neustadt ont compliqué les sauts de la 30e coupe du monde de l’hiver qui a été remportée par Johann Andre Forfang, s’offrant ainsi sa première victoire.

 

 

Les sauteurs étaient  à Titisee-Neustadt en Allemagne pour la 30e épreuve de coupe du monde de l’hiver. Sur le Hochfirstschanze, dont le record est tombé vendredi avec Domen Prevc, avec un saut de 148 m, la victoire est revenue à Johan Andre Forfang.

Lors du premier round, le Tchèque Jan Matura a été le premier à se démarquer avec 136 m. Il a d’abord été battu par le petit frère de Peter Prevc. Puis c’est le recordman du monde de vol à ski Anders Fannemel qui a profité d’un vent de face pour réaliser 143 m.

Ce sont toutefois deux autres hommes qui allaient se faire face en forêt noire. Avec les éléments pour allié, le Norvégien Johann Andre Forfang a carrément impressionné les 18 000 spectateurs : 144 m et de très bonnes notes de la part du jury. Mais le licencié au Tromsø Skiklubb, petit frère de Daniel, retiré depuis 2006, allait être rattrapé par l’OVNI slovène, Peter Prevc himself.  Deux points : c’est l’avance qu’allait avoir le détenteur du gros globe de cristal sur le Scandinave.
 

 

 
A la fin du concours, Forfang, cinquième mondial, a riposté en seigneur. Il s’est posé au-delà du point jury (143 m). Prevc savait dès lors ce qu’il avait à faire. Mais il n’est pas parvenu à faire mieux.
 
Capture d’écran 2016-03-12 à 15.18.22
 
Un autre Norvégien, Kenneth Gangnes, en atteignant lui aussi la ligne des 140 m, s’est adjugé la troisième place.
 

 

 

 
A une semaine de Planica, le sauteur des Houches, Vincent Descombes-Sevoie, est en forme. Dans la matinée, lors du saut d’entraînement, il avait volé 126 m. Dans sa combinaison bleue de compétiteur, il a gagné cinquante centimètres au premier tour, ce qui lui a permis de disputer la finale. Les 125,5 m qu’il a alors survolés lui ont permis d’accéder la 21e place et d’assurer sa 28e place au général.
Simon Ammann a, lui, sensiblement amélioré sa prestation puisqu’il a réalisé 134,5 m et enfin obtenu de meilleures notes pour son télémark. Il occupe le 7e rang.

Avec 117 m, le Bois d’Amonier Ronan Lamy-Chappuis n’a pas été qualifié. Le Suisse Gregor Deschwanden, avec un bon de 120 m, non plus. Michael Hayboeck a été victime d’un trou d’air et n’est pas non plus allé très loin dans la compétition, ni Andreas Wellinger.

 

La 500e de Kasaï (ou presque)

Noriaki Kasaï a effectué son 499e ou 500e départ en coupe du monde – il y a débat. Participant depuis 1989 à des compétitions internationales, le Japonais détient de toute manière, à 43 ans, le record de départs et de participations aux Jeux olympiques pour un sauteur.

 

 

Télécharger (PDF, 324KB)


 
Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.