Saut : triplé slovène à Sapporo

79065_G08_W01

SAUT A SKI – Peter Prevc a remporté samedi matin (heure française) le premier concours de Sapporo. Il a gagné devant son petit frère Domen

 
Sapporo accueillait, samedi, la 16e étape de la coupe du monde de ski. La Slovènie aime le tremplin de Miyanomori qui a été construit pour les Jeux olympiques de 1972. D’ailleurs, c’est désormais Domen Prevc qui en détient le record : 141 m.
 

 

Pour la première manche, le jeune homme de 16 ans a sauté 129,5 m, ce qui lui a permis de se classer à la troisième place. Devant lui, on retrouve pas moins de deux compatriotes : son frère Peter (131,5 m) et Robert Kranjec (131,5 m). Onze Lanisek n’est pas très loin, 6e.

Le Norvégien Kenneth Gangnes occupait, lui, le quatrième rang. De quoi faire oublier la non-qualification de Daniel Andre Tande, 47e, et la contre-performance de Johann Andre Forfang, 29e.

Le Français Vincent Descombes-Sevoie, avec 118 m, se situait en deçà de ses dernières prestations (29e, avec 118 m). Son second saut a redressé la situation : 120,5 m, et lui a permis de gagner quelques marches. Il a fini à la 23e place. L’an dernier, le Chamoniard avait réalisé au Japon son meilleur classement de la saison. « Vincent a manqué son premier saut, mais il a été solide dans la finale », a confié à Nordic Magazine l’entraîneur de l’équipe de France Robert Treitinger.

Dans le camp suisse, seul Simon Ammann a pu participer à la finale (10e, avec 126 m). Ce n’est en effet pas passé pour Gregor Deschwanden (36e) et Killian Peier (44e). Le Saint-Gallois qui a bénéficié de meilleures notes de la part des juges, a réalisé une deuxième distance similaire à la première. Il termine 15e.
 

 

 

 
Les Norvégiens ne se sont pas réveillés lors de la seconde manche. En tout cas, leur réaction n’a pas été suffisante pour laisser une trace dans le palmarès : 126 m pour Forfang, 120 m pour Fannemel. Seuls Kenneth Gangnes et Joachim Hauer se sont exprimés dans la nuit nippone.Sauf que le premier, tout comme Richard Freitag, a été disqualifié.
Roman Koudelka, qui avait gagné le dimanche l’hiver dernier, a montré de belles choses, tout comme les Japonais. Noriaki Kasai a comblé son public : avec 133,5 m, il s’adjuge la 5e position. Daiki Ito et Taku Takeuchi ont aussi réalisé un concours complet.
Mais, encore une fois, ce sont les Slovènes qui ont dominé la compétition. Domen Prevc a sauté 134,5 m, Robert Kranjec 131,5 m et Peter Prevc 136,5.
 
Capture d’écran 2016-01-30 à 10.12.58
 
C’est donc une huitième victoire de l’hiver pour ce dernier, et un podium 100 % slovène. Peter devance son petit frère Domen, et Kranjec.

 

On retiendra enfin la chute sans gravité de Severin Freund qui souffre par ailleurs du dos. Le week-end dernier, l’Allemand n’avait pas concouru.
 

Télécharger (PDF, 311KB)


 
Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.