Saut : Vincent Descombes-Sevoie réussit sa rentrée

sn16-jp-cogp-ab-04-0073

SAUT – Révélation de l’été, le Polonais Maciej Kot a remporté le premier concours qualificatif de l’hiver. Le Français Vincent Descombes-Sevoie s’est qualifié.

 

L’hiver dernier, Peter Prevc avait dominé la coupe du monde de saut à ski. Il avait décroché pas moins de quinze victoires. Du jamais vu ! Qu’en sera-t-il en cette saison 2016-2017 qui s’est ouverte jeudi, en fin d’après-midi, à Ruka, en Finlande ?

Quarante sauteurs avaient pour mission de se qualifier dans des conditions climatiques correctes, c’est-à-dire opposées à celles qui, fin 2015, avaient contraint les organisateurs à annuler les concours.

 

Le sourire du champion de France

La France n’avait mandaté qu’un seul compétiteur. Vincent Descombes-Sevoie, dossard 46, est entré dans l’arène de belle manière. Ses 134 m et sa 11e position lui ont donné le sourire dans la raquette. Le Chamoniard sera donc là demain.

La Suisse était, elle, présente avec quatre compétiteurs. La délégation helvète est désormais entraînée par l’Allemand Ronny Hornschuh (il a succédé à Pipo Schödler). Elle effectuait en ce premier jour de compétition ses premiers sauts sur neige. Simon Ammann est monté en puissance tout au long de la journée sur un tremplin où il avait enlevé ses deux dernières victoires.

Le champion suisse Killian Peier a enregistré une distance de 121,5 m. Gabriel Karlen, dont c’était le retour — remis de blessure, il a remporté la sélection interne face à Luca Egloff — n’a, lui, pas réussi à décrocher son ticket. Contrairement à Gregor Deschwanden.

 

Maciej Kot confirme

Avec 139 m, le Russe Evgeniy Klimov a été le premier à se distinguer. L’Allemand Markus Eisenbichler a confirmé le potentiel de ses sauts d’entraînement (135 m). Domen Prevc n’a pas déçu, tout comme Manuel Fettner.

Le Polonais Maciej Kot qui a dominé les grands prix d’été a prévenu ses adversaires ; il n’est pas une étoile filante. Avec 141,5 m, celui qui est désormais entraîné par l’Autrichien Stefan Horngacher, a terminé à la première place. Ses compatriotes David Kubacki et le champion olympique Kamil Stoch, avec 138 m, figurent également dans le top 5.

 

 

Le retour d’une légende

Dans la liste des recalés, on notera la présence du Finlandais Ville Larinto, des Tchèques Jan Matura et Jakob Janda.

Une vraie légende du saut à ski a participé au concours. Il s’agit de Janne Ahonen. Né en 1977, le Finlandais a été le premier et le seul à gagner à cinq reprises la Tournée des quatre tremplins (1999, 2003, 2005, 2006 et 2008), il a aussi remporté deux médailles olympiques. Il avait mis une première fois un terme à sa carrière en 2008. Ce 24 novembre, il a réussi un saut de 127,5 m.

 

 

Télécharger (PDF, 299KB)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.