Saut/Combiné : le retour de Jason Lamy Chappuis à la compétition

Ce sera les samedi 22 et dimanche 23 juillet prochain dès 14 heures au stade de saut de la Côte Feuillée à Chaux-Neuve qu’aura lieu le 27e Grand Prix d’été de saut à ski, rendez-vous unique dans le Haut Doubs qui servira de support aux championnats de France masculins de saut et combiné nordique.

Le plus grand rendez-vous estival de saut à ski du massif jurassien se déroulera, pour la première fois, sur les deux tremplins plastifiés : le HS 60 refait à neuf sera donc inauguré par les catégories U13, U15 et U17, HS 118, pour les catégories junior et senior. Durant cette journée, le public aura la chance d’apprécier les performances des sauteurs spéciaux et combinés nordiques des cinq comités de ski français, et surtout des équipes de France avec le retour d’un certain Jason Lamy Chappuis.

Les grands favoris de cette étape de Chaux-Neuve seront sans doute Chamoniards : Vincent Descombes-Sevoie pour le saut et François Braud en combiné ont réalisés tous deux une excellente fin de saison de coupe du monde.  Ces athlètes auront à coeur de s’imposer sur le tremplin de Chaux-Neuve où ils procureront à coup sur un spectacle hors du commun.

Avec Laurent Muhlethaler, Hugo Buffard ou les jeunes Edgar Vallet ou Maël Tyrode, les Jurassiens seront en embuscade. Sans oublier le retour à la compétition de « Jez » sur son terrain.

Nul doute que cet événement sportif enthousiasmera les nombreux estivants séjournant dans le Haut- Doubs, ainsi que le public local, passionné par ces compétitions de saut à ski sur le désormais mythique site international de Chaux-Neuve.

A 20 heures 30 sera donné le samedi le départ d’une inédite course de skis-roues autour du tremplin qui devrait pouvoir ravir le public présent.

Le palmarès sera donné juste avant le grand feu d’artifice, qui viendra clôturer cette belle journée de sport et de fête.

La matinée du dimanche sera quant à elle consacrée au concours de saut à ski par équipes. Elle verra donc s’affronter tous les différents comités régionaux. Le massif du Jura aura donc fort à faire face à la concurrence notamment savoyarde.

 

Le programme

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.