Selina Gasparin : « J’ai toujours voulu écrire un livre »

Selina GASPARIN

BIATHLON – La meilleure biathlète suisse, Selina Gasparin, revient sur la présentation publique de son autobiographie. La vice-championne olympique de Sochi a réalisé un rêve.

Selina Gasparin, comment avez-vous vécu le vernissage de votre premier livre ?

C’était différent d’une compétition de biathlon, mais j’étais tout aussi nerveuse ! C’était tout aussi fatigant, mais d’une autre manière. J’ai été surprise de voir autant de monde faire le déplacement à Coire.

Comment s’est déroulé le vernissage ?

J’ai présenté et expliqué le processus de création du livre, j’ai dit à quel point j’étais fière et reconnaissante de pouvoir suivre ma route de cette manière. Nous avons diffusé des vidéos de compétitions, des Jeux Olympiques de Sotchi et de mon enfance. Ensuite, mon auteur Philipp Gurt a prononcé quelques mots et mes sœurs m’ont réservé une surprise. Elles m’ont fait refaire des choses de mon enfance, comme jouer de la flûte à bec. Pour terminer, j’ai lu quelques extraits de mon livre.

Qu’avez-vous ressenti pour votre première lecture devant environ 200 personnes ?

J’étais très contente de voir autant de monde s’être déplacé et c’était particulièrement agréable de voir beaucoup de visages connus. Ma famille, mes amis et mes supporters étaient présents.

Est-ce que le lecteur vous découvre sous un autre jour dans le livre ?

Le livre parle de mon enfance, de ma transition du ski de fond vers le biathlon et de mon rôle de pionnière avec ses hauts et ses bas. J’y raconte mes sensations pendant les compétitions et également comment j’ai rencontré l’homme de ma vie. Ce sont des choses que certains ignorent. Je raconte évidemment aussi comment je concilie mon quotidien d’athlète et mon rôle de mère.

Comment avez-vous eu l’idée d’écrire un livre ?

J’ai toujours rêvé d’écrire un livre ! Le succès était décisif pour moi, sinon je n’aurais pas eu suffisamment confiance en moi et personne ne se serait intéressé au livre. Il me tient à cœur de parler de cette discipline méconnue qu’est le biathlon.

Quel a été le plus gros défi dans ce projet d’autobiographie?

C’est très clairement le temps. J’ai dû faire plus d’efforts que je ne l’aurais pensé. Et le temps, c’est précisément ce dont je dispose le moins ! J’ai dû répartir chaque minute intelligemment, afin de concilier sport, famille et livre.

À quels retours vous attendez-vous ?

J’espère offrir une lecture passionnante à tous, jeunes ou moins jeunes, passionnés de sport ou lecteurs occasionnels. Tous doivent pouvoir revivre mon parcours avec les mêmes émotions et sentiments, comprendre qui je suis et ce que je fais.

Entretien réalisé par Swiss-ski –

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.