Ski adapté : du bronze pour la France

SKI ADAPTE – L’équipe de France est montée sur le podium sur le relais classique à à Zakopane, en Pologne.

 

Ils ont « France » écrit dans le dos. Nadia Cochet, Alain Loup, Mickaël Gonnard, Alain Payebien et Dorian Traversaz sont les athlètes de haut niveau du Pôle France de ski nordique adapté. Ils viennent de participer au championnat du monde, du 29 février au 5 mars en Pologne. Cette 6 édition s’est démarquée par l’intégration d’un classement Europe dans la compétition.

Les athlètes, qui par ailleurs travaillent tous en ESAT (centres d’aide par le travail), ont brillé sur les skis.

Lors de la première journée, Nadia a terminé 5e, Dorian 6e et Mickaël 10e du 10 skate pour les hommes et 5 km skate pour les dames.. Sur 1,2km sprint classique, Alain Loup a fini 15e et Alain Payebien 16e.

Sur le relais classique 3 x 1,2 km,  Mickaël, Alain Loup et Dorian ont arraché une superbe médaille de bronze sur le classement Europe.

 

Le nordique a clôturé ces Mondiaux avec un tir groupé chez les hommes sur 10 km skate : Dorian, Mikaël, Alain Loup et Alain Payebien ont terminé respectivement 10, 11, 12 et 13e. Nadia Cochet a quant à elle fini 4e, au pied du podium donc, lors du 5 km skate.
La remise des médailles du relais nordique a été un moment fort pour les bleus.

 

Laurent Thévenard pour entraîneur

Depuis quelques mois, cette équipe de France est entraînée par Laurent Thévenard. Son nom s’est imposé comme une évidence, lorsqu’il a fallu recruter un nouvel entraîneur national au Pôle France de ski nordique adapté. Laurent Thévenard, « c’est vraiment quelqu’un dans le monde du ski de fond », résume Christian Richard, son responsable.

Modeste, il ne parle pas beaucoup de lui, mais l’un de ses fils, Jean-Marie Thévenard, éducateur sportif, assure : « Il aime transmettre sa passion du ski. Mais, avant l’esprit de compétition, il veut déjà faire adhérer ses équipes au plaisir du sport en pleine nature. C’est cette passion qu’avec ma mère, ils nous ont transmise. »

Très investi dans le monde associatif, Laurent Thévenard a été président du ski-club de Valromey Retord de 1982 à 2012 où il a vu « grandir » la championne de biathlon Sandrine Bailly. Moniteur à l’ESF des Plans d’Hotonnes, vice-président du GIP Plateau du Retord, directeur d’épreuve de la finale de coupe d’Europe de biathlon en 2008, il a roulé sa bosse.

Investi depuis 1991 jusqu’à récemment à l’ABSA, Association bugiste de sport adapté, il est à l’initiative de la création d’un groupe de compétition au sein de ce club. Il connaît donc les athlètes du Pôle France depuis des années. Il croit en leur capacité, et les considère comme des sportifs avant d’être des personnes handicapées. « Il a des convictions, mais pas de certitudes », apprécie Christian Richard. « Mon père est passionné, patient et travailleur », termine Jean-Marie Thévenard.

 

De l’or en alpin

12805990_1543718699259446_3963499280885735565_n

 

A noter qu’en alpin, la France a obtenu un podium en or, jeudi 3 mars, pour l’Isérois Antoine Maure.

 

Photos : FSA

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.