Ski-roues et biathlon en fête à Aix-les-Bains

SKI-ROUES – La quatrième édition de l’Aix ski invitational a rencontré cette année encore un joli succès populaire et sportif malgré des conditions météo délicates. Le trophée Romain Claudon est retombé dans l’escarcelle de Lucas Chanavat.

 

Ils étaient presque tous en Savoie. Des vedettes du nordique français notamment les meilleurs sprinteurs de l’équipe de France réuni sur le joli site de l’esplanade du lac du Bourget, un public nombreux… Finalement, il ne manquait plus qu’un franc soleil pour parfaire cette nouvelle édition de l’Aix ski invitational, la quatrième.

Instaurée en 2014 par Alexis Bœuf et son équipe, ce rendez-vous a pour vocation de promouvoir les disciplines nordiques, d’amener le nordique vers le public, de lui permettre de rencontrer les champions qu’il admire d’habitude derrière son petit écran. Ce samedi après-midi n’a pas dérogé à la règle : des plus jeunes aux plus grands champions, les nordiques ont répondu présent pour assurer le show sur la piste de 500 m et lors du show biathlon avec un stand de tir taille réelle installé au bout de l’esplanade ! Si les organisateurs regrettaient à demi-mot l’absence de certains cadors de l’équipe de France de biathlon, ils ont pu se réjouir du plateau aligné sur le tour de piste en mode vitesse accélérée.

 

Finale internationale

 

Côté sprint d’abord, après des qualifs et des phases finales âprement disputées, il n’en restait que six en finale pour succéder à Lucas Chanavat et Richard Jouve, les deux premiers lauréats du trophée Romain Claudon. Chez les hommes, la gagne s’est jouée entre le Bornandin, étonnant de puissance dans cet exercice, son collègue du haute-Savoie nordic team Baptiste Gros, le Vosgien Adrien Backscheider, James Clugnet, épatant lui aussi tout au long de la journée, Jean Tiberghien ou encore le solide Suisse Jovian Hediger, venu se frotter aux poneys…

La bagarre a tenu ses promesses et c’est seulement au bout de la ligne droite que Chanavat a pu devancer le fondeur de Bex, venu en France voisine avec son cousin Erwan Kaeser. Le Britannique Clugnet prenait la troisième place au nez et à la barbe de Baptiste Gros dans cette finale internationale de très haut niveau…

Chez les dames, la bagarre fut belle avec une Laurane Sauvage qui aura dominé son sujet tout au long de la journée. La biathlète, bien que poussée dans ses retranchements par sa dauphine Delphine Claudel, a réussi à garder le leadership alors qu’une autre biathlète, la Jurassienne Léna Arnaud montait sur la troisième marche… avant d’enchaîner, comme Laurane, avec le show biathlon.

 

Sauvage encore !

 

Côté biathlon justement, les supporters présents ont pu apprécier, malgré une importante dégradation de la météo en fin de journée, le concours de tir à 50 m destiné à composer les équipes du relais mixte simple qui suivit. Même si celui que tout le monde attendait, le sextuple vainqueur du globe de cristal de la coupe du monde Martin Fourcade, n’était pas présent, Jean-Guillaume Béatrix, Quentin Fillon-Maillet ou encore Anaïs Bescond ont honoré l’invitation de Boeuf and co.

Lors du relais mixte simple disputé sous la pluie, c’est de nouveau Laurane Sauvage qui a brillé, associé cette fois-ci au Chamoniard Clément Dumont.

 

 

La journée de courses en images :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.