Stina Nilsson profite de la bévue des Norvégiennes

SKI DE FOND – Éliminées dès les qualifications, les sprinteuses norvégiennes laissent le champ libre à la Suédoise Stina Nilsson et à l’Américaine Sadie Bjornsen. La Russe Yulia Belorukova est troisième.

 

En l’absence des Norvégiennes éliminées dès les qualifications, Stina Nilsson remporte le premier sprint de la saison dans la nuit polaire de Ruka en Finlande. En quart de finales, Hanna Falk deuxième de la qualification est éliminée. C’est aussi le cas pour Katja Visnar. La meilleure Allemande du jour, Sandra Ringwald est également sortie.

Au fil des tours, Stina Nilsson montre les crocs alors que ses compatriotes Hanna Haag et Charlotte Kalla sont éliminées.

D’habitude beaucoup moins en vue que les hommes, les femmes russes prennent la relève des garçons aujourd’hui en plaçant trois de leurs athlètes en demie. Dans la deuxième demi-finale, Kathrine Harsem, solide dans la dernière bosse s’impose et sera la seule représentante norvégienne en finale.

 

Sadie Bjornsen (USA), Stina Nilsson (SWE), Yulia Belorukova (RUS).

Sadie Bjornsen (USA), Stina Nilsson (SWE).

Sadie Bjornsen (USA), Stina Nilsson (SWE), Yulia Belorukova (RUS).

 

Ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu cinq nations différentes dans une finale de sprint féminine. Au départ, deux Suédoises, une Russe, une Finlandaise, une Norvégienne et une Américaine. Après avoir fait la différence avant la bosse finale, Sadie Bjornsen et Stina Nilsson s’échappent en tête et vont se disputer la gagne. Derrière Yulia Belorukova n’a pas dit son dernier mot. Il n’y aura pas de Norvégienne sur le podium, car Kathrine Harsem est battue, tout comme Ida Ingemarsdotter et la locale Krista Parmakoski.
Plus puissante dans la dernière ligne droite, Stina Nilsson, deuxième du classement général du sprint l’an passé, devance Sadie Bjornsen qui réalise son second podium en coupe du monde. La Russe Yulia Belorukova, née en 1995, signe un très prometteur premier podium sur la scène internationale.
 


 
Une belle bataille se dessine entre les Suédoises, les Russes et les Finlandaises qui seront pourchassées par les Norvégiennes qu’on attend, revanchardes, dès demain sur le 10 km classique.

Les résultats

Télécharger (PDF, 283KB)

 

Photos : Modica/NordicFocus.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.