Randonnée nordique : sur les crêtes du Jura vaudois

RANDONNEE NORDIQUE – De Saint-Cergue à Romainmôtier, dans le Parc Jura vaudois, un itinéraire de trois jours offre un condensé unique des paysages et trésors du massif jurassien.

 

C’est d’abord un périple de trois jours, une grande traversée à pied qui est proposée sur les crêtes du massif jurassien suisse. Le circuit débute à Saint-Cergue. Quand on arrive de France, en passant par le col de la Givrine, c’est le premier village que l’on rencontre. Nous entrons alors dans le Parc Jura vaudois.

La première journée de marche permet de rejoindre le col du Marchairuz, à 1 449 mètres d’altitude. Sur le chemin, les ruines de la chartreuse Notre-Dame d’Oujon, la plus ancienne de Suisse, valent le coup d’œil. Un peu plus loin, une halte à la buvette d’alpage La Perroude de Marchissy est la bienvenue.

Un peu avant d’arriver au col, un dernier arrêt est inévitable pour admirer la vue depuis le Crêt de la Neuve.

La seconde étape [lire ci-contre] rejoint, par le mont Tendre, le village de Montricher.

Arrivé à destination, direction la Fromagerie gourmande. On y transforme le lait de 23 producteurs en gruyère AOP et autres spécialités régionales. Un espace de démonstration, un restaurant et un magasin composent ce lieu mêlant tradition et modernité.

Le troisième jour, l’itinéraire passe par le pied du Jura et ses villages authentiques, avec vue sur les Alpes. La Grande Traversée se termine à Romainmôtier, bourg médiéval fameux pour son abbatiale. Un incontournable : la visite interactive de ce site clunisien vieux de 1 500 ans, à l’aide de l’application smartphone « Abbatiale de Romainmôtier », avec vidéos, audios…

 

La randonnée nordique

Difficulté : Moyenne
Durée : 4 h 20
Distance : 14 km
Dénivelé + : 470 m
Balisage : jaune (chemin pédestre)

Depuis le Col du Marchairuz, la première partie du chemin traverse le Bois du Marchairuz, riche en espèces rares et fragiles comme le grand tétras, emblème des forêts jurassiennes. À proximité a été répertoriée la plus grande colonie de fourmis des bois d’Europe connue à ce jour.

Puis le chemin débouche dans un paysage plus ouvert de pâturages boisés. On apercevra plusieurs chalets d’alpage.

L’itinéraire longe ensuite la crête du Jura et monte en pente douce jusqu’au sommet du Mont Tendre, point culminant du Jura suisse (1 679 m). Vous ne pourrez pas manquer les murs de pierres sèches qui servent à délimiter les pâturages.

Profitez d’un exceptionnel panorama sur les Alpes, la plaine lémanique, la Vallée de Joux et les plateaux jurassiens. Puis bifurquez à droite sur le chemin en direction de Montricher.

La descente est alors forestière, raide juste avant d’arriver au village, avec quelques dégagements sur la chaîne alpine.

 

 

Télécharger (PDF, 14.72MB)

 

Le +

Accès en bus au col du Marchairuz les week-ends et jours fériés, de mi-mai à fin octobre : www.busalpin.ch

Liaisons en train vers/depuis Saint-Cergue, Montricher, Croy-Romainmôtier : www.cff.ch

 

 

Informations touristiques sur le canton de Vaud :

Office du Tourisme du canton de Vaud

Avenue d’Ouchy 60 – CP 1125
1001 Lausanne
Tél. : +41 21 613 26 26

www.region-du-leman.ch

www.parcjuravaudois.ch

 

 

Photo : Sébastien Staub

D’autres randonnées nordiques dans le numéro 23 de Nordic Magazine :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.