Therese Johaug : vers une lourde peine

Therese Johaug

DOPAGE – Quatorze mois de suspension ont été requis contre la championne norvégienne de ski de fond.

 

Mardi, l’organisme norvégien de lutte contre le dopage a déclaré avoir demandé 14 mois de suspension à compter du 16 octobre à l’encontre de Therese Johaug. La numéro 1 mondiale avait été contrôlée positive à un stéroïde interdit, le clotsébol, lors d’un test réalisé le 16 septembre. Un stéroïde qu’elle impute à un baume pour les lèvres, le Trofodermin, utilisé lors d’un entraînement fin août en Italie pour soigner des brûlures. Devant les télévisions de son pays, la fondeuse de 28 ans avait donc clamé son innocence. Le médecin de l’équipe nationale, Fredrik Bendiksen, avait pris l’entière responsabilité dans cette affaire et démissionné.

C’est maintenant à une instance arbitrale de la Fédération des sports de Norvège d’arrêter la sanction dont sera sujette la septuple championne du monde.

La suspension provisoire de deux mois l’a déjà empêché de participer aux premières épreuves de la coupe du monde de ski de fond.

 

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.