Tour de Ski/Sprint : top 5 pour Lucas Chanavat

SKI DE FOND – Sergey Ustiugov a remporté le sprint skate du Val Müstair, ouverture de la 15e édition du Tour de Ski. Le Français Lucas Chanavat finit à la cinquième place.

 

Après les qualifications, trois Français étaient engagés samedi dans les finales du sprint skate, qui a ouvert le Tour de Ski version 2016-2017.

Dès la première série des quarts de finale, deux tricolores ont dû affronter la crème de la crème, puisque le Russe Sergey Ustiugov, l’Italien Federico Pellegrino et le Norvégien Emil Iversen ont pris le même départ qu’eux. Le Bornandin Lucas Chanavat a malgré tout réussi à décrocher son ticket pour les 1/2 (2e), contrairement à Maurice Manificat.

Restait, pour les bleus, Renaud Jay qui a été sélectionné après le forfait de Richard Jouve. Le sprinteur des Ménuires a mené la course en tête, malgré les attaques répétées du Suisse Roman Furger. Finalement, il a pris la deuxième place, derrière le Britannique Andrew Musgrave.

Dans le camp suisse, Erwan Kaeser n’a pas eu de chance, puisque le Finlandais Ristomatti Hakola l’a entraîné dans sa chute. Son compatriote Jovian Hediger a eu du mal à se faire une place au moment d’attaquer la dernière ligne droite, au profit de l’Ecossais Andrew Young et du Russe Andrey Larkov.

 

 
Dario Cologna, lui, n’a pas réussi à dépasser l’Allemand Thomas Bing et c’est le Canadien Alex Harvey qui a privé le Grison, au dernier moment, d’une 1/2.

En 1/2 justement, Lucas Chanavat a terminé quatrième de sa confrontation avec Ustiugov, Krogh et Sundby qui l’ont devancé. Mais le chronomètre l’a repêché, ainsi que le leader de la coupe du monde. Par contre, Renaud Jay, déséquilibré, a vu ses espoirs tomber à l’eau. Il peut néanmoins être satisfait de son parcours. 21e à Davos mi-décembre, il termine en 12e position en ce dernier jour de 2016.

 

 


 

 

En finale donc, il restait un poulain (euh, un poney) de l’écurie Cyril Burdet. Lucas Chanavat a d’abord skié dans le sillage de Sundby. Devant, Ustiugov et Krogh menaient le train. Sans doute à trop vive allure pour le Bornandin qui a fini à la cinquième place. Son meilleur résultat en coupe du monde !

La victoire est revenue, avec facilité, au Russe, devant l’Italien (son premier podium de l’hiver) et le Norvégien.

 

Télécharger (PDF, 309KB)

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.